Des parents refusent d’avorter de leur bébé «déformé» et montre leur bébé deux ans plus tard!

Nul ne peut imaginer le dilemme ressenti par des parents à l’annonce de problèmes de développement du fœtus. En cas de maladie ou de déformation génétique, le recours à l’avortement est un sujet extrêmement sensible. Pourtant, pour Sarah Heller et Chris Eidam, la question ne se pose pas, et c’est avec amour qu’ils accueilleront leur premier enfant. Relayée par nos confrères du Huffington Post, voici l’histoire émouvante d’un bébé exceptionnel !

Il peut arriver qu’au cours d’examens, les médecins se rendent compte que le bébé est atteint d’une maladie ou d’une déformation génétique et, dans quelques cas, malgré le tabou qui pèse sur le sujet, certains parents ne se sentent pas les épaules pour assurer et décident d’avoir recours à l’avortement.
Ce n’est pas le choix pour lequel ont opté Sarah Heller et Chris Eidam, parents de Brody. À 24 semaines de grossesse, les deux parents apprennent la nouvelle : leur bébé sera porteur de fentes labio-palatines. Mais qu’importe, les deux amoureux ont de l’amour à revendre !

publicités

Selon la SFODF (Société Française d’Orthopédie Dento-Faciale), les fentes labio-palatines sont des malformations qui ne touchent qu’un bébé sur 750 et qui peuvent entraîner de nombreux troubles concernant la respiration, la nutrition, l’audition, la parole ou encore la croissance. Elles nécessitent une intervention chirurgicale pluridisciplinaire pour être traitées, mais il faut savoir que ces soins sont très couteux.

Le jeune couple décide de se battre coûte que coûte et fait de la faiblesse de Brody une force en sensibilisant les autres parents et les autres enfants face à certaines malformations. Malgré quelques commentaires blessants et indécents, Sarah reçoit un élan de soutien et de générosité !
Malgré tout, Sara et Chris Eidam ont voué un amour inconditionnel à leur premier bébé. Quelques mois seulement après sa naissance, Brody portait déjà une sonde de gastrostomiepour s’alimenter. Il devait également subir de nombreuses interventions très coûteuses pour éviter les complications et arranger son apparence.

publicités

D’ailleurs, à ce propos, Sara explique au magazine Today qu’elle a souffert des remarques désobligeantes des internautes concernant l’apparence de son bébé. Mais elle a refusé de se laisser faire ! « J’ai décidé d’éduquer plutôt que de m’engager dans des confrontations, parce que c’est ce que je veux pour Brody dans le futur », explique la maman. « Je veux qu’il éduque, qu’il soit le porte-parole d’enfants plus jeunes souffrant de la même malformation et qui ne peuvent pas encore s’exprimer ».

Un moment restera particulièrement gravé dans leur mémoire… En effet, pensant recevoir un simple mouchoir plié en deux pour essuyer ses larmes, elle se rend compte qu’à l’intérieur, se cache un chèque de 1000 dollars accompagné d’un petit mot : « Pour votre magnifique bébé ».

publicités

Ayant subi ses premières opérations, Brody sera bientôt capable de s’alimenter seul et de parler ! Comme quoi, malgré toutes les épreuves qu’elle doit endurer, cette famille peut toujours croire en l’humanité ! Une histoire qui valait la peine qu’on en parle !

Franbuzz sur Facebook

Répondre