Doit-on faire payer l’entrée en réanimation aux non-vaccinés Covid ?

À l’heure actuelle, il est annoncé que les personnes non-vaccinées contre la Covid-19 sont beaucoup plus présentes en réanimation. Afin de convaincre les derniers récalcitrants, serait-il intéressant de désormais leur faire payer leurs frais médicaux ?

publicités

Doit-on faire payer l’entrée en réanimation aux non-vaccinés Covid ?

Le Tribunal du net : Olivier Véran affirme que désormais en France, plus de 90 % de la population vaccinable est vaccinée. Il assure également que ce sont qui ont refusé le vaccin qui se retrouvent actuellement majoritaires en réanimation !

D’où la question qui commence à se voir de plus en plus sur les réseaux sociaux… Va-t-il être nécessaire de faire payer les frais d’hospitalisation aux personnes non-vaccinées contre la Covid-19 ?

publicités

Le 29 décembre 2021, cette question a été abordée par le député du Nord, Sébastien Huyghe. Il a même déposé un amendement à l’Assemblée Nationale à ce sujet. Il souhaite, en effet, faire payer une partie des soins reçus par les personnes non-vaccinées et hospitalisées suite à la Covid-19.

Pour lui, les personnes non-vaccinées font le choix, et prennent ainsi un risque supplémentaire pour eux et pour les autres. Toujours selon ses dires, le but n’est pas de mettre les gens sur la paille, mais bel et bien de leur instaurer une certaine responsabilisation par le paiement. Heureusement pour l’heure, cet amendement a été rejeté.

publicités

Pourtant, elle est déjà instaurée dans certains pays…

Le 20 décembre dernier, Charles Consigny, avocat incitait également les autorités sanitaires à « faire désormais payer l’entrée en réanimation aux non-vaccinés.

En 2020, Guillaume Lacroix, président du Parti radical de gauche affirmait, quant à lui, que la société doit bel et bien porter le coût des vaccins. Mais en aucun cas les dépenses de ceux qui refusent de se protéger. Et de protéger, par la même occasion, les personnes qui les entourent…

Il faut savoir que cette demande n’est pas si infaisable que cela… En effet, cette mesure controversée a déjà été mise en place le 8 décembre dernier à Singapour.

Désormais, toutes personnes qui feront le choix de ne pas se faire vacciner, ne verront plus leurs frais médicaux associés à la Covid-19 remboursés par l’État. Chaque individu partiellement vacciné avait, quant à lui, jusqu’au 31 décembre 2021 afin de recevoir leur dose de rappel. Afin de pouvoir continuer à bénéficier d’un remboursement.

VIA : Le Tribunal du net

Franbuzz sur Facebook

Répondre