Drame : Adopté dans un refuge par un «couple correct», le petit chien subit le pire traitement possible

Un refuge de l’île de Sakhaline a confié l’un de ses chiens préférés à un couple qui avait besoin d’un animal pour monter la garde de la maison. Mais c’est un tout autre destin qui a été réservé au canidé… mangé. Le refuge devrait intenter un procès contre le couple, qui n’aurait pas nié les faits.

publicités

Un couple résidant sur l’île de Sakhaline, au nord-ouest de l’océan Pacifique, a adopté Nika, un des chiens du refuge de la région. L’homme et la femme étaient à la recherche d’un animal pouvant monter la garde devant la maison de leur grand-père. Leurs critères étaient donc bien précis. L’animal devait être jeune, assez grand et plutôt charnu.

Le couple souhaite un jeune chien de grande taille pour qu’il puisse monter la garde de la maison du grand-père. Le jeune Nika répond à ces critères. La directrice du refuge se souvient de leur rencontre : « Ils sont entrés et Nika les a tout de suite repérés. Elle s’est approchée et a commencé à se frotter contre eux. Après avoir fait un tour du refuge, l’homme et la femme, un couple correct, sont revenus vers Nika et ont décidé d’arrêter leur choix sur elle. Ils étaient sous le charme« . Il n’y a pas d’inquiétude à avoir, sauf que…

publicités

Le refuge a pour habitude de suivre les animaux après leur adoption. Les nouveaux propriétaires devaient envoyer le soir même des photos de l’animal au refuge. Mais ils ont disparu. «Nous avons remis en tout 437 animaux à leurs nouveaux propriétaires. Nous signons un accord avec chacun. Le document mentionne le nom, l’adresse, les données de la carte d’identité et contient la description de l’animal», a expliqué une volontaire du refuge.

La propriétaire, finalement retrouvée, n’aurait pas cherché à nier les faits, selon Sputniknews. Elle aurait raconté qu’elle ne désirait pas tuer le chien et avait donc fait appelle à un ami qui s’en était chargé alors qu’elle était sortie.

publicités

Une fois sur les lieux, la police aurait « seulement établi les documents nécessaires », informe le média. Suite à cela, la direction du refuge a fait appel aux défenseurs des droits des animaux ainsi qu’aux autorités locales. Elle aurait également l’intention d’intenter un procès contre le couple.

Cette horrible histoire a été reprise dans tous les médias du pays. Bien évidemment, le refuge compte intenter une affaire pénale et demande une peine sérieuse envers le couple.

Franbuzz sur Facebook

Répondre