Elle a été abusée par son oncle dès l’âge de 6 ans. Des années plus tard, elle lui fait tout avouer sur une vidéo

Les abus sexuels sur enfants sont un problème beaucoup plus courant que nous le pensons. Selon le site internet Do Something, un garçon sur cinq et une fille sur trois sont victimes de ce type de violence avant l’âge de 18 ans. 

Crédit photo: Veronica Louro / Shutterstock.com

Pourtant, la plupart des cas restent non signalés car les victimes ont honte et elles ont peur qu’on ne les croie pas.

publicités

L’histoire de Marianna Mazzeo

C’est le cas de Marianna Mazzeo, une jeune femme qui a été agressée sexuellement par son oncle, Richard Rose, pendant 5 années consécutives depuis ses 6 ans. Elle a longtemps gardé le silence, mais parfois elle ne voulait pas continuer de vivre.

publicités

Ainsi, à l’âge de 14 ans, elle a tenté de se suicider et a été admise dans un établissement psychiatrique. C’est à cet endroit qu’elle s’est enfin sentie en sécurité et qu’elle a signalé l’abus dont elle était victime. Une enquête criminelle a ensuite été ouverte.

En 2014, Richard Rose a été interrogé par la police à Marblehead, dans l’Ohio. Il a nié toutes les accusations portées contre lui et a refusé de passer un test polygraphique. Finalement, l’affaire a été classée faute de preuves.

publicités

A cette époque-là, Marianna a écrit dans son journal intime :

Il a volé 5 ans de mon enfance que je ne retrouverai jamais

Et elle s’est juré qu’elle obtiendrait ses aveux.

Plusieurs années se sont écoulées et elle a essayé d’oublier cette expérience la plus sombre de son passé, jusqu’au jour où elle a rencontré un homme qui ressemblait beaucoup à son bourreau.

A ce moment-là, elle a su qu’elle ne pouvait pas vivre toute sa vie comme ça et elle a donc décidé de faire quelque chose. Elle a contacté son oncle et ils ont organisé un chat vidéo. Marianna avait deux téléphones : un pour passer l’appel et l’autre pour enregistrer la conversation en vidéo.

Dès que son oncle a commencé à s’excuser, elle s’est effondrée en larmes. Pourtant, elle lui a demandé de parler jusqu’à ce que son oncle avoue enfin :

Je suis désolé de t’avoir violée.

Avec ces preuves, elle a contacté la police et le 12 avril, Richard Rose a finalement été arrêté à 57 ans à Port Clinton, dans l’Ohio.

Comment détecter les abus sexuels sur enfants ?

La plupart du temps, l’agresseur est un proche de la victime. Selon les statistiques, 90% des enfants qui ont vécu cette horreur connaissaient l’agresseur et, dans 68% des cas, il s’agissait d’un membre de leur propre famille.

Crédit photo: Photographee.eu / Shutterstock.com

Par conséquent, il est souvent difficile pour eux d’en parler. C’est pour cette raison qu’on recommande aux adultes de détecter le moindre symptôme d’abus. Selon la Mayo Clinic, voici les symptômes silencieux que tous les parents devraient connaître :

  • l’enfant montre un comportement sexuel ou des connaissances sexuelles inappropriées pour son âge ;
  • l’enfant a des symptômes de maladies sexuellement transmissibles ;
  • vous trouvez des taches de sang sur les sous-vêtements de l’enfant ;
  • l’enfant manifeste un comportement sexuel inapproprié avec d’autres enfants;
  • l’enfant manifeste un rejet inexplicable envers une personne en particulier.

Dans ces cas, il est nécessaire d’observer de plus près le comportement de l’enfant pour déterminer s’il existe d’autres signes d’agression sexuelle. Si c’est le cas, vous devez contacter un professionnel afin qu’il fournisse à l’enfant le soutien dont il a besoin.

Crédit photo: Photographee.eu / Shutterstock.com

N’oubliez pas que dans ces situations, l’intervention et le soutien des adultes sont fondamentaux. Assurez-vous de parler à votre enfant du danger possible de subir des maltraitances et dites-lui que vous allez l’aider, peu importe ce qui arrivera. Restez alerte, informé et en sécurité !

Source: fabiosa

Franbuzz sur Facebook

Répondre