Elle avait tué ses 6 enfants en 2012.. elle est libérée après juste 8 ans de prison

C’est une histoire terrible qui se déroule en Grande-Bretagne. En 2012, Mairead Philpott, 38 ans, une mère de famille assassine ses 6 enfants dans un incendie criminel. Condamnée à 17 ans de prison, elle ressort pourtant libre et purgera le reste de sa peine sous contrôle judiciaire, selon le Dailymail.

publicités

Mairead Philpott, responsable du décès de six enfants, brûlés dans l’incendie criminel d’une maison en mai 2012, a été libérée après huit ans de prison. “Notre système judiciaire est une vraie blague”, a déclaré le juge David Spencer, directeur du Centre britannique de prévention de la criminalité, dans le journal britannique “Metro”.

L’incendie faisait partie d’un plan diabolique que son mari Mick Philpott, 63 ans, avait mis au point. L’objectif était de faire porter toute la responsabilité de l’incendie à Lisa Willis, sa maîtresse qui a longtemps vécu sous le même toit. Le couple obtiendrait ainsi la garde de ses cinq enfants et surtout un logement social plus grand à Derby.

publicités

Mensonge devant les caméras

Mairead Philpott planifie un incendie criminel censé retomber sur le dos de la maîtresse de son mari, Mick Philpott. C’est ainsi qu’elle ouvre le feu avec de l’essence à l’intérieur de la maison où dorment ses enfants âgés de 8 à 13 ans.

Espérant pouvoir les sortir à temps, ils finissent par périr dans l’incendie. À l’époque, le couple avait tenu une conférence de presse en larmes en espérant que la justice puisse retrouver les coupables… Par ailleurs, elle espérait visiblement pouvoir toucher les sous de l’assurance et des aides de l’État. Et effectivement, la justice a suivi son cours puisque finalement, cette mère de famille qui assassine ses 6 enfants termine en prison.

publicités

Les parents avaient tenu quelques jours après le drame une conférence de presse où ils étaient apparus défaits. La police avait même souligné que le père avait fait une “tentative courageuse” pour sauver les enfants, qui dormaient à l’étage. Devant les caméras de télévision, les parents en pleurs avaient remercié les personnes intervenues pour tenter de sauver les enfants, et les habitants du quartier pour leur soutien.

Le père condamné à la prison à vie

Cependant, les parents avaient été interpellés à la surprise générale. La police avait découvert des incohérences dans leur histoire. Lorsque les agents avaient fouillé leurs chambres d’hôtel, ils étaient tombés sur des preuves de cet horrible scénario.

Mick a été condamné à la prison à vie. De son côté, Mairead a été condamnée à dix-sept ans de prison. Mais elle vient de bénéficier d’une libération anticipée, seulement huit ans après être entrée en prison. Elle va maintenant passer trois mois supplémentaires dans un refuge, avant d’être totalement libre sous une nouvelle identité.

Les six enfants du couple Duwayne, 13 ans, Jade, 10 ans, John, 9 ans, Jack, 7 ans, Jesse, 6 ans et Jayden, 5 ans sont morts d’inhalation de fumée à la suite de l’incendie.

Un verdict largement décrié !

Au bout de 8 ans seulement, cette mère de famille qui assassine ses 6 enfants ressort de prison. En effet, le juge a estimé qu’elle pourra purger le reste de sa peine sous licence. Une véritable injure pour David Spencer du Center for Crime Prevention. » Cela fait une moquerie absolue du système de justice pénale britannique. La justice n’a pas été rendue. Les tueurs d’enfants comme Mairead Philpott ne devraient pas être libres d’errer dans les rues. »

Même la mère de la criminelle ne veut plus entendre parler de sa propre fille ! « Je ne la veux pas près de ma porte. » En attendant, Mairead Philpott sera autorisée à vivre quasiment comme tout le monde en changeant d’identité, mais avec un couvre-feu de 7 heures à 19 heures. Comble de l’ignominie, elle disposera même de conseils et de coaching de vie ainsi que d’une aide pour trouver un logement

Source: Dailymail/Metro/BBC

Franbuzz sur Facebook

Répondre