Elle s’en prend au cambrioleur chez elle en lui attrapant les testicules

Wendy Reynolds a reçu les félicitations du juge chargé de condamner Dale Bailey et son complice. Wendy était la victime des deux hommes qui s’étaient introduits chez elle. Pour s’en sortir vivante, Wendy s’en est prise à l’un des deux cambrioleurs en lui attrapant les testicules et en les serrant très fort.

publicités

Elle se défend en attrapant les testicules d’un intrus

Le Tribunal du net : Une mère de famille n’est pas sortie indemne de l’intrusion de deux cambrioleurs dans sa maison. Malgré une fracture à la mâchoire, Wendy Reynolds aurait pu perdre la vie lors de ce cambriolage.

Les faits se sont produits le 19 octobre dernier vers 2 heures du matin, à Bolton, dans la banlieue de Manchester. Deux hommes, Dale Bailey, 25 ans, et son complice mineur, se sont introduits chez Wendy. Elle s’est précipitée dans une des chambres et elle a découvert une machette qu’ils avaient déposé sur le lit.

publicités

Cette mère de famille a eu le courage d’affronter le voleur

« On ne part pas sans elle !», crie l’un des deux cambrioleurs à la recherche de la machette oubliée dans la chambre. D’un geste, Wendy a recouvert la machette avec un drap. Dale est entré en furie dans la chambre et Wendy n’a pas réfléchi.

Elle l’a attaqué, lui attrapant d’un geste rapide l’entrejambe. Elle a serré sa main sur les testicules de l’homme qui a hurlé de douleur. « On est tombés au sol et j’ai attrapé sa jambe pour l’empêcher de partir », raconte la victime, interrogée au tribunal.

publicités

« Il criait à l’autre homme de venir l’aider. « Aide-moi, ne pars pas sans moi ». » L’autre homme, un adolescent, a donné des coups de poing et des coups de pieds à Wendy pour qu’elle desserre sa main. « J’ai alors dû lâcher ses testicules ».

Wendy a la mâchoire fracturée ainsi que l’arcade sourcilière. Les voleurs ont pris avec eux un sac Louis Vuitton, un smartphone et un iPad. Ils ont plaidé coupable au tribunal. Leur peine n’a pas encore été prononcée.

Source: Le Tribunal du net

Franbuzz sur Facebook

Répondre