En 1938, Lina Medina devenait la maman la plus jeune de l’histoire de l’humanité, à l’âgé de 5 ans. Découvrez cette histoire tragique…

L’âge de la mère semble impossible. Et pour cause. Elle accouche avant son 6e anniversaire. Lina Medina, le plus jeune mère de l’humanité souffrait d’un cas extrêmement rare de maturité sexuelle ultra-précoce : en d’autres termes, quand les filles deviennent des femmes vers l’âge de 13-14 ans, Lina Medina a eu ses premières règles à 3 ans. Et le pire, c’est qu’elle a croisé le chemin d’un salopard qui l’a mise enceinte alors qu’elle n’avait même pas l’âge d’aller à l’école primaire…
L’obstétricien José Sandoval a même écrit un livre sur Lina, tant son histoire était fascinante, du point de vue médical. La petite a toujours refusé de dire qui était le père biologique, bien que les soupçons se soient un temps portés sur son propre père. Faute de preuves, il n’a pas été accusé.

publicités
Crédit: The observer

En 1939, alors que Lina Medina a 5 ans, son ventre gonfle a vue d’œil. Loin de penser à une grossesse, « les gars, elle a 5 ans, soyons sérieux », les proches de la petite fille pensent qu’elle est victime d’une emprise démoniaque. Ça va être pire lorsque le truc va commencer à bouger à l’intérieur. C’est peut être le serpent Apu qui grandit à l’intérieur des gens avant de les tuer… Tous les guérisseurs des alentours rendent visite à la petite fille pour comprendre ce qu’il se passe. Mais rien ne fonctionne, ce n’est donc pas le diable, ni Apu. Les parents conduisent alors Lina Medina voir des médecins. On pense à une tumeur massive à l’abdomen mais après des analyses le verdict tombe. L’avis du médecin Gerardo Lozada, directeur de l’hôpital de Pisco (au Pérou) est péremptoire : Lina Medina est enceinte de 7 mois. Gerardo Lozada décide alors de prendre la petite sous sa protection et de la conduire à Lima pour lui faire une césarienne. Bin ouais, à presque neuf mois de grossesse, le gamin est déjà bien portant alors que le bassin de Lina ne lui permet pas d’accoucher naturellement.

Crédit: The observer

L’accouchement

L’accouchement a lieu le 14 mai 1939 en présence d’une floppée de médecins, anesthésistes, chirurgiens, infirmières… Il faut dire que l’opération est unique en son genre : une césarienne sur une gosse de 5 ans, ça ne se rate pas ! Lina, beaucoup trop petite pour accoucher naturellement, est obligée de subir l’intervention. Et c’est un petit garçon en bonne santé de 2,9 kg qui sort de son petit corps. Il sera prénommé Gerardo, en hommage au médecin qui l’a accouchée.

publicités

Si tout se passe bien, Lina est tout de même gardée presque un an à l’hôpital pour suivre son état de santé. S’occupant de ses poupées (c’est de son âge), elle se fout royalement de son bébé et on ne lui en tient pas rigueur… Finalement elle rejoint sa famille et son fils est élevé comme son frère.

Crédit: The observerCrédit: The observer

Gerardo a été élevé par ses grand-parents, pensant que Lina était sa sœur. Ce n’est qu’à l’âge de 10 ans qu’il a enfin appris la vérité à son sujet. Lina s’est mariée avec Raul Jurado et a eu un autre fils en 1972.

publicités
Crédit: The observer

Aujourd’hui, 74 ans après les faits, le mystère demeure. Lina serait toujours vivante. Elle a eu un autre fils, cette fois-ci avec son mari, Raul Jurado.  33 ans après son premier enfant. Gerardo lui est mort dans sa quarantième année, en 1979, d’une tumeur de la moelle osseuse. Lina, elle, n’a jamais dévoilée le nom du père de ce bébé, né lorsqu’elle avait 5 ans.

Source: wikipedia

Franbuzz sur Facebook

Répondre