En Finlande, la semaine de travail pourrait passer à quatre jours… de 6 heures !

La nouvelle Première ministre finlandaise, Sanna Marin, souhaite réduire la semaine de travail dans son pays à quatre jours de six heures, rapportent plusieurs médias.

publicités

Sanna Marin, la première ministre finlandaise, veut avancer sur un projet de réforme du travail dans son pays. Son idée est simple : passer à quatre jours de travail par semaine au lieu de cinq et raccourcir ses journées de travail en les faisant passer de huit à six heures.

C’est à l’occasion du 120e anniversaire du SDP (Parti social-démocrate), dont elle est la vice-présidente, que Sanna Marin a appelé à réformer en profondeur le marché du travail dans son pays.

publicités

« Je pense que les gens méritent de passer plus de temps avec leurs familles »

« Je pense que les gens méritent de passer plus de temps avec leurs familles et leurs proches, de se consacrer à leurs hobbies et d’autres aspects de la vie, comme la culture », a ainsi déclaré celle qui est à l’heure actuelle le plus jeune chef de gouvernement au monde, à seulement 34 ans.

Ce projet s’inspire d’une expérimentation menée depuis presque 5 ans chez le voisin suédois, où des maisons de repos et des hôpitaux municipaux ont d’ores et déjà mis en place cette réduction significative du temps de travail. Une initiative qui semble porter ses fruits puisque les dirigeants auraient observé une amélioration de la productivité et du bien-être de leurs employés.

publicités

Ce type de projet a toutefois des détracteurs, lesquels craignent un effet néfaste à long terme sur la croissance d’un pays.

Il n’est pas clair, pour l’heure, si cela entraînerait une éventuelle perte de salaire. Sanna Marin est à la tête d’une coalition de centre-gauche composée de de cinq partis tous, sauf un, dirigés par des femmes de moins de 35 ans.

Franbuzz sur Facebook

Répondre