Énorme hausse des tarifs de recharge pour les voitures électriques – Le plein d’électricité est plus cher que l’essence

Principal fournisseur de bornes de recharge pour les véhicules électriques sur les autoroutes européennes, Ionity a décidé de changer sa tarification et facturera désormais le plein d’électricité au kilowattheure.

publicités

Le réseau Ionity, qui détient une quarantaine de bornes de recharge sur autoroute en France, a décidé d’augmenter ses tarifs à partir du 31 janvier. Avec cette nouvelle grille, faire le plein de charge d’un véhicule électrique comme une Zoe Renault reviendra plus cher que de faire le plein de sa Clio de la marque au losange.

Chez Ionity, l’un des principaux pourvoyeurs d’énergie, faire le plein d’électrons était facturé selon un forfait de 8 euros. À partir du 31 janvier, il faudra payer 79 centimes par kilowattheure (kWh). Et là, les calculs sont simples : la consommation d’une Renault électrique Zoe est estimée, selon les saisons, entre 10 et 20 kWh/100 km. Pour effectuer 100 km, il faudra donc débourser au maximum 15,80 euros.

publicités

Qu’est-ce que cela change ?

Par exemple, pour une Audi e-tron 55, dont la recharge va jusqu’à 95 kWh, au lieu de payer 8€ par recharge, il faudra débourser 0,79€ multiplier par ses 95 kWh, soit un total de 75€. Une hausse vertigineuse qui détruit complément l’avantage économique des voitures électriques. Dans un autre exemple, pour les propriétaires d’une BMW i3, dont la capacité est de 42 kWh, ceux-ci passent de 8€ à 33€ la recharge.

Pourquoi cette hausse soudaine du prix du « plein » d’électricité ?

Selon le vice-président de Ionity, la volonté de facturer les utilisateurs des bornes de recharge au kilowattheure s’explique par la puissance du réseau et la recharge rapide. Chaque installation est en effet capable de recharger six voitures à 200 kW, et même jusqu’à 350 kW par véhicule. Malgré tout, ce nouveau tarif sera susceptible de varier en fonction du type de véhicule.

publicités

Les marques partenaires du service, dont BMW et Volkswagen pourront ainsi bénéficier de tarifs préférentiels. Ionity réfléchirait également à un système de forfait afin de faire baisser les tarifs pour les utilisateurs réguliers des bornes.

À ce jour, Ionity compte 202 bornes de recharge installées dans toute l’Europe, dont 40 stations en France. Le groupe espère étendre le nombre de bornes à 400 d’ici la fin de l’année en Europe.

Franbuzz sur Facebook

Répondre