Essonne: deux adolescents piègent un square pour enfants avec des bombes d’acide

Un agent de sécurité a découvert dans la nuit de samedi à dimanche des bombes d’acide dans un parc pour enfants de la commune de Villabé dans l’Essonne, a indiqué ce jeudi 22 août le maire, Karl Dira, à France Bleu Paris. Les engins ont été découverts dans la nuit de samedi à dimanche par un agent de sécurité dans le parc Eridan de Villabé. L’opération a nécessité l’intervention des démineurs de la Sécurité civile.

publicités

«Le gardien en ouvrant le portail du parc Eridan a déclenché un dispositif qui a explosé. Il m’a aussitôt averti. Il a prévenu la gendarmerie. Et ils ont fait appel aux démineurs (…) pour enlever les engins explosifs», a expliqué Karl Dira, le maire, à la radio locale.
Au total, trois bouteilles remplies d’acide chlorhydrique et d’aluminium ont été retrouvées. Par chance, il n’y a pas eu de blessés. « Des enfants ou des parents entrant dans le parc auraient pu être atteints », reconnaît le maire, « choqué ».

« J’ai entendu comme un sifflement et j’ai aperçu de la fumée. Il s’agissait d’une bouteille qui se gonflait. Elle a fini par exploser. Tous les voisins étaient à leurs fenêtres après la détonation », a expliqué Guillaume, l’agent de sécurité ayant découvert le dispositif, dans les colonnes du Parisien.

publicités

« Si un enfant avait saisi la bouteille, il aurait eu la main arrachée », ajoute-t-il. Guillaume prévient immédiatement les gendarmes qui trouveront deux autres bombes et feront appel aux démineurs de la Sécurité civile.

image: Villabé (Essonne). (GOOGLE MAPS)

Un jeu qui aurait pu mal tourner

Selon France Bleu Paris, deux adolescents mineurs ont été interpellés le lendemain. Ils ont reconnu les faits et expliqué qu’ils voulaient reproduire ce qu’ils avaient vu dans une vidéo sur Internet. Ils ont été mis en examen devant le juge pour enfants et devront réaliser un stage d’intérêt communal.

publicités

Le maire s’est dit « choqué » et « angoissé » avant de savoir que les deux adolescents étaient mis en cause: «On peut tout imaginer», dit-il. «Là, on sait tout. Tout a été résolu (…) J’espère que ça va s’arrêter là», ajoute-t-il.

« Heureusement que nous avons mis cette surveillance en place avec un gardien car la journée, ce sont des familles avec des poussettes qui fréquentent le parc », observe le maire (SE) de la commune Karl Dirat.

Le jeu des deux mineurs aurait pu très mal tourner. Le lendemain – dimanche – le parc Eridan est rempli d’enfants.

Franbuzz sur Facebook

Répondre