Excédé par le bruit lors des applaudissements aux soignants, un agent des douanes tire en l’air avec une arme

Comme tous les soirs à 20h00 depuis le début du confinement, les Français se retrouvent à leur fenêtre pour applaudir les soignants. Cependant, certains ne semblent pas apprécier la démarche, ou le bruit…

publicités

L’homme, qui n’était pas en service, excédé par le bruit fait par une voisine d’un étage supérieur,  a tiré en l’air jeudi soir lors des applaudissements aux soignants, a-t-on appris vendredi auprès du parquet d’Ajaccio.

L’agent des douanes n’était pas armé par son administration mais possédait deux armes légalement – et qui ont été saisies – a reconnu avoir « pété les plombs ». Il était excédé par le bruit fait par sa voisine qui empêchait son enfant en bas âge de dormir, a précisé à l’AFP Carine Greff, procureure de la République d’Ajaccio.

publicités

Les faits ont eu lieu dans un immeuble de logement des douanes.

Un conflit de voisinage avant tout

Selon la procureure de la République d’Ajaccio: « Il a tiré en l’air au moment des applaudissements aux soignants » et est convoqué le 3 septembre au tribunal pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour ces faits de « violences volontaires avec arme » .

publicités

Elle a précisé qu’il s’agissait d’un conflit de voisinage mais que le tir n’était pas contre les félicitations aux soignants.

S’il n’y a eu ni blessé ni dégradation, la voisine ciblée a indiqué avoir entendu deux détonations et constaté qu’un tee-shirt qui séchait sur l’étendeur, à côté de son balcon, présentait de nombreux trous, a indiqué une source proche de l’enquête.

Franbuzz sur Facebook

Répondre