« Faudrait-il que les SDF s’enflamment pour qu’on les aide ? » s’interroge un prêtre par rapport aux nombreux dons pour Notre Dame

Alors que les yeux du monde entier sont tournés vers la cathédrale Notre-Dame de Paris et que les dons affluent pour sa reconstruction, le Père Guy Gilbert a tenu à adresser un message de remerciement à ces généreux contributeurs… En profitant au passage pour rappeler le sort des plus démunis qui eux, ne bénéficient pas d’un tel élan de solidarité.

Le Père Gilbert, homme d’église, qui sera prochainement intronisé chanoine de Notre-Dame de Paris par l’archevêque de Paris, salue les dons pour la reconstruction de la cathédrale, mais il souhaiterait aussi que ces élans de générosité soient similaires pour les plus défavorisés.
Les dons pour Notre-Dame de Paris, récemment ravagée par un incendie, ont dépassé la barre d’un milliard d’euros. Un chiffre impressionnant qui interpelle, en ces temps marqués par une injustice sociale toujours plus forte.

publicités

« Bravo pour les pierres mais il faudrait peut-être d’abord s’occuper des humains »

Parmi ces voix dissonantes, il y a celle du Père Gilbert, le très médiatique homme d’église que l’on surnomme affectueusement « le prêtre des loubards », en raison des actions qu’il a menées par le passé pour les jeunes désoeuvrés et exclus de la société.

publicités

Interrogé par Sudinfo, celui qui – ironie du sort – a été fait chanoine de la Notre-Dame de Paris en décembre dernier, a fait part :

« La cathédrale est gravement endommagée. Les dons affluent des plus grandes fortunes, des particuliers par milliers. Merci. Faudrait-il que les SDF s’enflamment pour qu’on leur vienne en aide aussi rapidement ?», a-t-il ainsi demandé.

publicités

Un message un peu osé, mais pas faux. En effet, son message ne va pas plaire à tout le monde et il en est bien conscient. « Mon message a visiblement touché beaucoup de gens », a-t-il ajouté. Après cela, les réseaux sociaux se sont enflammés, et beaucoup de personnes semblent partager le même avis que lui y compris l’écrivain Olliver Pourriol. « Victor Hugo remercie tous les généreux donateurs prêts à sauver Notre-Dame de Paris et leur propose de faire la même chose avec Les Misérables », a-t-il dit dans son compte tweeter.

Franbuzz sur Facebook

Répondre