Faustine Nogherotto, chanteuse révélée par la «Star Academy» en 2006, est morte à 31 ans

La chanteuse Faustine Nogherotto, révélée en 2006 dans l’émission «Star Academy» diffusée sur TF1, est décédée vendredi 29 janvier. La jeune femme de 31 ans luttait depuis plusieurs années contre une maladie rare.

publicités

Révélée en 2006 par la Star Academy sur TF1, Faustine Nogherotto luttait depuis des années contre la maladie. la jeune femme est morte à l’âge de 31 ans. « La vie est injuste ma sœur avait tout pour elle la beauté la gentillesse une pureté dans la voix. Elle souffrait tellement… maintenant elle est apaisée », a écrit sa sœur Noémie Nogherotto sur  Facebook samedi.

En 2016, Faustine Nogherotto, invitée de N’oubliez pas les paroles sur France 2 avait révélé souffrir de deux maladies. « J’ai deux pathologies rares dont on n’entend jamais parler et c’est un véritable enfer à vivre au quotidien », avait-elle confié. Elle était atteinte du syndrome de fatigue chronique et de fibromyalgie et souffrait d’une maladie auto-immune incurable, le syndrome de Gougerot-Sjögren.

publicités

«La vie est injuste»

Malgré tout, en 2016, Faustine Nogherotto avait participé à l’émission «N’oubliez pas les paroles», diffusée sur France 2 et présentée par Nagui. Elle avait fait part de son combat en expliquant avoir «deux pathologies rares dont on n’entend jamais parler et qui sont un véritable enfer à vivre au quotidien».«Il n’y a pas de recherches en France et il n’y a pas d’avancée», avait-elle précisé.

La maire de Beauvais (Oise), a exprimé sa tristesse : « Faustine Nogherotto, qui avait fait briller le Beauvaisis sur TF1 dans la Star Academy, nous a quittés. Elle était âgée de seulement 31 ans. Elle nous avait ému avec sa voix pleine de douceur, et nous avait fait vibrer avec ses interprétations durant son aventure télévisuelle ».

publicités

Lors d’examens suite à une mononucléose, l’artiste avait découvert qu’elle était atteinte du syndrome de fatigue chronique et de fibromyalgie. En 2013, nouveau drame, Faustine est également diagnostiquée positive au syndrome de Gougerot-Sjögren, une maladie auto-immune contre laquelle il n’existe aucun traitement connu.

Franbuzz sur Facebook

Répondre