Fête nationale du 14 juillet: Une ministre en panique après avoir oublié son masque

Ce mardi 14 juillet, lors de son arrivée en voiture sur la place de la Concorde, à Paris, Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, a été soudain prise de panique, lorsqu’elle s’en rendue compte qu’elle avait oublié son masque de protection.

publicités

Catastrophée d’avoir oublié son masque, elle a d’abord très brièvement couru après son véhicule de fonction avant de parler de la situation à l’un de ses collaborateurs, ou membre de l’organisation du défilé. Une scène assez cocasse, à retrouver ci-dessous, repérée par BFMTV.

Un oubli très vite réparé puisque qu’Agnès Pannier-Runacher s’est rapidement vu remettre un masque, avant de rejoindre les tribunes de la place de la Concorde.

publicités

Elle a pu assister, comme ses collègues du gouvernement au défilé en rond de 2000 militaires. Soit moitié moins que pour l’habituelle descente des Champs-Elysées. Une configuration unique, qui illustre la menace d’un rebond de l’épidémie en France.

Elle se met à courir après le véhicule

En panique, elle en fait immédiatement part à l’un de ses collaborateurs. Très vite, la situation est rentrée dans l’ordre, puisqu’à peine quelques secondes après s’être rendue compte de son oubli, un masque a été apportée à la ministre qui a pu, à son tour, rejoindre ses homologues.

publicités

Lors de son intervention télévisée, quelques heures plus tard, le président de la République a annoncé que le port obligatoire du masque, imposé dans les transports publics depuis le déconfinement le 11 mai, sera étendu dès le 1er août à tous les lieux publics clos. Une mesure qui répond à la demande de nombreux médecins.

Franbuzz sur Facebook

Répondre