France : le chien gendarme Narko prend sa retraite après 1.000 missions et 4 millions € retrouvés

Narko, le chien aux 4 millions d’euros, prend sa retraite. Affecté depuis 10 ans au groupe d’investigation cynophile de la gendarmerie du Gard, ce berger belge malinois quitte l’active après plus d’un millier de missions. Un « nez » particulièrement distingué dans la recherche de billets de banque.

publicités

La gendarmerie du Gard a salué le départ en retraite de Narko, le chien du groupe d’investigation cynophile (GIC), mercredi 15 juillet, sur sa page Facebook. Ce berger malinois, âgé de bientôt 12 ans a réalisé « près d’un millier de missions » depuis son affectation au sein du GIC en 2010, comme chien de recherche de produits stupéfiants et de billets.

« Il a permis dans le cadre de ses interventions la découverte de plusieurs centaines de kilogrammes de produits stupéfiants et de près de 4 millions d’euros », ajoute la gendarmerie. « Son plus beau fait d’arme est la découverte, lors d’une perquisition, d’une somme de 2,2 millions d’euros particulièrement bien dissimulés au domicile d’un suspect », racontent les gendarmes, qui précisent que cette saisie est « l’une des plus importantes réalisées par une équipe cynophile ».

publicités

Des qualités « exceptionnelles »

Les qualités olfactives de Narko sont tellement exceptionnelles que l’animal fait partie « des meilleurs chiens de gendarmerie dans sa technicité ». Le travail de ce berger malinois a été reconnu par l’attribution de la médaille de bronze de la défense nationale.

La retraite de Narko va se dérouler au domicile de son binôme, Philippe, qui a sans aucun doute réussi à développer une complicité incroyable avec lui au cours de toutes ces années à ses côtés.

publicités

Narko : un véritable cador

Narko, 11 ans, le poil un peu grisé, est le meilleur chien qu’a eu Philippe Izquierdo. Un chien dur au travail doté selon le maitre-chien d’un « nez exceptionnel ». Du stup, plusieurs centaines de kilos. « Au Grau-du-Roi malgré la foule il était capable de marquer un simple fumeur de joint« .

Mais son plus beau fait d’arme, c’est en 2016. La découverte; alors que la perquisition n’avait rien donné – sinon quelques armes – de 2.240.000 euros. « J’ai eu du mal à réaliser : 10.000, 20.000 voire 100.000, des prises habituelles, mais deux millions, jamais« . Dans le « portefeuille » de Narko, quatre millions d’euros sur l’ensemble de sa carrière.

Philippe Izquierdo et Bruno Mourier du GIC Gendarmerie du Gard. © Radio France – Ludovic Labastrou

Narko raccroche avec les honneurs

Une technicité qui en a fait le meilleur chien de la gendarmerie nationale. S’il n’a rien perdu de son flair devenu légendaire, Narko est bel et bien en âge de prétendre à la retraite (avec décote ?). Narko, 12 ans en novembre, se retire chez le chef Philippe Izquierdo, qui travaille déjà avec Nessie, une malinoise qui devra faire preuve d’autant de nez que son prédécesseur.

Franbuzz sur Facebook

Répondre