France – Le chien de la gendarmerie retrouve un homme de 84 ans porté disparu d’un Ehpad

Mardi 11 février 2020, à Pleugueneuc, un homme de 84 ans a disparu d’un Ehpad. Après avoir passé la nuit dehors, il a été retrouvé au petit matin par le chien de la gendarmerie.

publicités

D’importants moyens ont été engagés pour tenter de le retrouver. Les recherches pour retrouver l’homme, atteint de problèmes d’orientation se sont dans un premier temps révélées infructueuses. Ayant fait appel aux chiens de l’équipe cynophile de Rennes, l’octogénaire a finalement été retrouvé vers 7h00 du matin par l’un d’entre eux.

les gendarmes sont alertés peu après 1 h du matin ce mercredi. Plusieurs gendarmes de la brigade de Combourg et une équipe cynophile basée à Rennes sont mobilisés. « Les premières recherches ont été effectuées à son domicile, situé dans la commune, en présence des pompiers. Cela n’a rien donné », précise le commandant des gendarmes de la compagnie de Saint-Malo, Emmanuel Aubry.

publicités

« Les premières recherches ont été effectuées à son domicile, situé dans la commune, en présence des pompiers. Cela n’a rien donné »,  expliqué à Ouest-France le commandant des gendarmes de la compagnie de Saint-Malo, Emmanuel Aubry. Malgré la difficulté d’effectuer les recherches de nuit, c’est le chien des gendarmes qui a fini par retrouver l’homme disparu au petit matin, entre 6 et 7 heures, à un kilomètre de l’Ehpad.

« Après une nuit passée dehors, il a été découvert allongé dans un fossé, en légère hypothermie mais en vie », indique le chef d’escadron Emmanuel Aubry, commandant de la compagnie de gendarmerie de Saint-Malo, contacté par 20 Minutes.

publicités

« Heureusement il était en vie, en légère hypothermie », rajoute le commandant. « Les effectifs ont travaillé toute la nuit et cet excellent travail mérite d’être souligné. »

Photo de couverture: Illustration d’un chien d’une brigade cynophile
de la gendarmerie. — REMY GABALDA / AFP

Franbuzz sur Facebook

Répondre