France – Le moniteur d’auto-école conduisait ivre et sans permis, raccompagne son élève en voiture

A Colmar, la police a interpellé un moniteur d’auto-école qui roulait sans permis et avec un taux d’alcoolémie de 1,26 gramme par litre de sang, plus de deux fois supérieur à la limite légale, lundi 9 mars par les forces de l’ordre, a appris mercredi 11 mars France Bleu Alsace. Ce moniteur d’auto-école venait de déposer un élève lorsque sa conduite dangereuse a attiré l’attention des policiers.

publicités

Le gérant d’une école de conduite de Colmar, qui zigzaguait au volant, circulait malgré l’annulation de son permis de conduire, et avec 1,26 gramme d’alcool par litre de sang. Ce moniteur d’auto-école venait de déposer un élève lorsque sa conduite dangereuse a attiré l’attention des policiers, ce lundi vers 16 h rue du Ladhof à Colmar. Il sentait fortement l’alcool.

Le moniteur, qui venait de déposer un élève, présentait une alcoolémie supérieure au seuil autorisé et ne possédait plus le permis de conduire. Il lui avait été retiré administrativement depuis quelques mois, rapportent Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

publicités

Le moniteur a ensuite été déféré devant le parquet de Colmar pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), dite aussi de « plaider-coupable. « Il a reconnu avoir bu trop d’alcool, mais a soutenu ne pas savoir que son permis de conduire était annulé administrativement depuis plusieurs mois, pour n’avoir pas effectué une visite médicale obligatoire », explique l’article.

En menant l’enquête, les policiers se sont rendus compte que le permis de conduire de cet homme avait été annulé depuis plusieurs mois, faute de visite médicale. Le moniteur comparaîtra prochainement devant le tribunal dans le cadre de la procédure du « plaider coupable », précise France Bleu.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre