France – L’hôpital ne renouvelle pas le contrat d’une infirmière après l’annonce qu’elle est atteinte d’un cancer

Dans les Vosges, une infirmière contractuelle n’a pas été reconduite dans ses fonctions à la suite de l’annonce de sa maladie d’un cancer du sein, employée par l’hôpital de Remiremont, a appris que son contrat ne serait pas renouvelé, quelques jours après l’annonce de sa maladie.

publicités

Pas prolongée à cause d’un cancer du sein ? L’hôpital de Remiremont, dans les Vosges, s’est séparé d’une infirmière contractuelle, en CDD depuis deux ans dans l’établissement, quelques jours après l’annonce de sa maladie, relate Vosges Matin.

« On l’a appelée pour lui dire que compte tenu de son arrêt maladie, son contrat qui devait être renouvelé le 1er mars ne serait pas prolongé. Ils ne se sont pas cachés sur la raison, à savoir l’arrêt », assure Florent Belvaux, son mari. Depuis, selon lui, l’hôpital a juste reconnu ne pas avoir respecté le délai de prévenance.

publicités

Ce dernier a fait part de sa colère sur les réseaux sociaux. « Ils m’ont dit de manière très froide que le fait de ne pas la reconduire, ce n’était pas illégal. Ce qui est vrai, précise Florent Belvaux. Ils ont reconnu qu’ils n’avaient pas respecté le délai de prévenance. Ils devaient en effet lui notifier fin janvier que son contrat se terminait fin février. »

Depuis, la direction de l’hôpital campe sur ses positions. Et ce, malgré l’intervention du député de la 3è circonscription des Vosges, Christophe Naegeln, qui a envoyé une lettre au directeur de l’hôpital pour l’appeler à reprendre l’infirmière. Florent Belvaux compte faire appel à un avocat. Sollicitée par 20 Minutes, et par Vosges Matin, la direction de l’hôpital n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre