France – Un cheval de course retrouvé mort et mutilé son centre d’entraînement

Le cadavre d’un trotteur de 7 ans a été découvert gisant dans son paddock, au centre d’entraînement du Girouard. Le trotteur devait courir dimanche au Bouscat en Gironde. Il a été retrouvé mort, samedi.

publicités

Le 15 janvier, Philippe Boutin a retrouvé le corps sans vie de son trotteur « Démon du Médoc » au sein du centre d’entraînement du Girouard, situé entre les Sables-d’Olonne et la Roche-sur-Yon. « La veille, tout était encore parfait. Démon du Médoc était en grande condition », a expliqué M. Boutin dans les colonnes de Ouest-France.

C’est l’un des fils de l’entraîneur qui a d’abord découvert le trotteur inanimé, « avec sa couverture de protection et sans marques de coups violents apparentes ». Mais Philippe Boutin remarque rapidement qu’il manque l’une de ses deux oreilles à l’équidé.

publicités

« Je n’y croyais pas, je me disais que c’était un autre animal qui avait pu faire ça », confie le l’entraîneur. Un de ses amis chasseur se rend sur les lieux afin d’examiner le trotteur. Il affirme que « ce n’est pas l’œuvre d’un animal », l’oreille ayant été sectionnée au ras du crâne. « On est alors passé à une scène d’horreur », souligne l’entraîneur de « Démon du Médoc ».

Une plainte a été déposée à la gendarmerie et une enquête a été ouverte afin de comprendre ce qui a pu arriver à ce trotteur de sept ans, Une autopsie devrait être pratiquée ce samedi. Selon Ouest-France, Philippe Boutin a déposé plainte.

publicités

Fait troublant, un cas similaire a été constaté en Moselle le 12 février dernier. Un cheval a été retrouvé mort dans un lycée agricole de Château-Salins : Gold des Luthiers, 4 ans, aurait reçu un grand coup sur la tête avant de se faire couper une oreille, avait relaté le quotidien régional.

photo de couverture: Getty Image

Franbuzz sur Facebook

Répondre