France – Un hacker vole 31 000 euros d’une cagnotte Leetchi destinée à la famille d’un pompier français décédé

Une collecte en ligne devait aider la famille d’un pompier français décédé lors du crash d’un hélicoptère début décembre. Environ 31 000 € de dons ont été volé …

publicités

Selon La Provence, une cagnotte Leetchi en hommage à un des pompiers décédés dans un crash d’hélicoptère début décembre, sur les hauteurs de Marseille, a été piratée. En quelques jours, avec plus d’un millier de dons reçus, la somme avait atteint 31 000 euros. Quand ils s’en sont rendus compte il ne restait que 600 euros.

Quelques jours après sa mise en ligne, la cagnotte lancée par les amicales des sapeurs-pompiers de Martigues et de Marignane, ainsi que par l’union départementale du Sdis 13 avait engrangé quelque 31 000 euros. L’argent devait venir en aide aux proches de Norbert Savornin, un pompier de 44 ans.

publicités

Ecœurée, l’union départementale des pompiers a fermé le compte et porté plainte. Bernard Schifano, patron de l’union départementale, vient de porter plainte. Il souhaite que Leetchi rembourse les 31 000 euros volés. Pour l’instant, la plate-forme n’a pas répondu aux sollicitations des pompiers.

Image: Twitter

L’objectif était de venir en aide aux proches de Norbert Savornin. Ce pompier de 44 ans, « spécialiste du sauvetage aquatique », est mort dans un accident alors qu’il secourait avec deux agents de la sécurité civile les sinistrés des inondations, dans le Var.

publicités

«Alors que leur hélicoptère EC145 de la Sécurité civile se dirigeait vers Le Luc-Le Cannet (Var) afin d’assurer une mission de reconnaissance et de sauvetage, les liaisons radios et radar ont été rompues», indique le ministère. «Malgré l’engagement d’importants moyens de recherche (…), les trois occupants de l’hélicoptère ont été retrouvés décédés à 1h30 du matin» près de la commune du Rove, dans la région de Marseille, ont expliqué dans un communiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d’État Laurent Nuñez en rendant hommage aux secouristes.

« Même si on finit par récupérer l’argent, on ira jusqu’au bout pour que le ou les personnes qui ont fait ça soient condamnées. On ne lâchera rien, en mémoire de Norbert », s’est indigné Bernard Schifano dans les colonnes de La Provence. Les dons doivent désormais être adressés par voie postale.

Une enquête devra établir les circonstances exactes du drame.

Franbuzz sur Facebook

Répondre