Freddie Highmore explique pourquoi son rôle de chirurgien autiste dans « The Good Doctor » est si spécial pour lui

Plus de dix ans ont passé depuis « Charlie et la Chocolaterie »et les aventures de « Arthur et les Minimoys »

A maintenant 26 ans, Freddie Highmore explore de nouveaux terrains dans sa vie d’acteur. Et pourquoi ne pas envisager des rôles insoupçonnés ? Dans la série « The Good Doctor », il se retrouve dans la peau de Shaun Murphy, un jeune chirurgien surdoué atteint du syndrome d’Asperger

Freddie à propos de son rôle dans The Good Doctor

Le mois dernier, l’acteur s’est produit au festival Séries Mania de Lille, en France. Il a parlé, entre autres choses, de son rôle dans la série à succès.
Pour Freddie, jouer Shaun est le point culminant de sa carrière. Il a dit au public qu’il avait « une responsabilité morale » de jouer le rôle de ce médecin, et que le feuilleton lui-même dépassait le cadre habituel d’un feuilleton télé.

publicités

Voir cette publication sur Instagram

Sacrifices will be made on tomorrow’s winter finale. #TheGoodDoctor

Une publication partagée par The Good Doctor (@thegooddoctorabc) le

Jouer l’autisme demande du travail pour un acteur.
Pour livrer la meilleure interprétation, le comédien explique s’être aidé de quelques documentaires, avoir fait plusieurs recherches mais aussi, avoir longuement discuté avec des personnes confrontées de près ou de loin à l’autisme.

Voir cette publication sur Instagram

#FreddieHighmore is ready. Are you? #TheGoodDoctor

Une publication partagée par The Good Doctor (@thegooddoctorabc) le

Un message à faire passer ?

Si Freddie Highmore est conscient que Shaun ne pourra jamais représenter tous les cas d’autisme, il espère tout de même interpeller le monde sur la maladie.
La maladie, mais pas seulement. Comme l’explique Richard Schiff (Aaron Glassman) dans une interview d’ABC, le but est de sensibiliser à la discrimination, à l’exclusion des personnes différentes telles qu’elles soient : « Il faut leur donner l’opportunité de pouvoir s’élever« .

publicités

Voir cette publication sur Instagram

It’s time for tough talks and decisions on #TheGoodDoctor.

Une publication partagée par The Good Doctor (@thegooddoctorabc) le

Freddie a été encensé par les critiques et par ceux qui sont personnellement touchés par l’autisme, et il admet qu’il a fallu beaucoup de travail pour préparer ce rôle.

Voir cette publication sur Instagram

We’re all smiles here because #TheGoodDoctor returns Monday!

Une publication partagée par The Good Doctor (@thegooddoctorabc) le

Dans un récent entretien avec Scroll.in, l’acteur a déclaré que le rôle exigeait plus de préparation que tout autre rôle qu’il avait eu auparavant, et il a abordé le personnage et sa préparation de manière responsable. Pour rendre son personnage le plus réaliste possible, Freddie et le créateur de l’émission, David Shore, ont lu beaucoup de livres sur l’autisme et regardé beaucoup de documentaires afin de construire un personnage convaincant.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre