Fusillade en Californie: Matthew, 9 ans, est mort dans les bras de sa mère

Quatre personnes, dont un enfant, ont été tuées mercredi soir par un homme qui a ouvert le feu dans un immeuble de bureaux de la ville d’Orange en Californie, au sud de Los Angeles, a annoncé la police. Parmi elles, Matthew, un enfant de 9 ans, est décédé dans les bras de sa mère. Tragique.

publicités

Le tireur, dont les motivations restent inconnues à ce stade, a lui-même été blessé par balles lors de l’intervention des forces de l’ordre et transporté à l’hôpital, a indiqué le lieutenant de police Jennifer Amat.

Elle a ajouté qu’il se trouvait dans un état critique. Les policiers tentent de savoir s’il a été blessé lors d’un échange de coups de feu avec la police ou s’il s’est lui-même infligé la blessure, a-t-elle dit.

publicités
image: afp.com – Patrick T. FALLON

Fusillade tragique en Californie

Les faits terribles se sont déroulés mercredi dernier. Le tireur, âgé de 44 ans et identifié comme étant Aminadab Gaxiola Gonzalez, a pénétré dans les bureaux d’une société de vente de mobil-homes avant d’ouvrir le feu et de tirer sur plusieurs personnes.

Afin que les secours n’interviennent pas, ce dernier avait bloqué l’entrée du bâtiment avec des cadenas de vélos. Pendant ce temps-là, “un effroyable déchainement se déroulait dans les bureaux et des gens mouraient ou étaient abattus“, a commenté le procureur.

publicités
image: afp.com – Patrick T. FALLON

Parmi les victimes se trouve un petit garçon de 9 ans, Matthew Farias. D’après le procureur cité par NBC News, l’enfant est décédé alors que sa mère le tenait dans ses bras pour tenter de faire bouclier contre les balles.

«Elle essayait de le sauver de cet horrible massacre mais il s’est éteint dans les bras de sa mère», a-t-il commenté.

4 personnes tuées, dont un enfant dans les bras de sa mère

Blanca Ismeralda Tamayo est la seule victime à avoir survécu à la tuerie. Elle était toujours samedi dans un état stable mais critique à l’hôpital, rapporte ABC7. Rafael Farias, le père du petit Matthew, a raconté à quel point l’avenir de son fils était radieux.

image: afp.com – Patrick T. FALLON

«Elle essayait de le sauver de cet horrible massacre mais il s’est éteint dans les bras de sa mère», a-t-il expliqué, non sans émotion. Sa mère, elle, est la seule à avoir survécu à ce terrible drame et est aujourd’hui toujours à l’hôpital. Son état resterait toutefois très critique.

Il rêvait de devenir astronaute ou policier, il adorait la nature et aider les autres. Quant à la mère du petit garçon, il a dit qu’il «ne pouvait pas aller à la voir mais que son état était très critique». Une page de collecte de dons a été ouverte en hommage à l’enfant.

Franbuzz sur Facebook

Répondre