Gard : Une éleveuse de moutons retrouve sa femelle patou de 9 mois abattue, criblée de balles dans son enclos

Une femelle patou de seulement 9 mois, a été retrouvée criblée de plombs à Sommières (Gard). Sa propriétaire n’a que peu d’espoir de retrouver l’auteur de ce crime, elle assure que le chiot a été tué à bout portant.

publicités

Renata, une femelle Patou a été retrouvée criblée de plombs lundi, par sa propriétaire Raphaëlle Vié à Sommières. Les coups de feu ont été entendus lundi matin, le tir n’a laissé aucune chance à cette chienne de montagne des Pyrénées.

La jeune chienne de 9 mois visée dans son enclos

L’animal a été autopsié par le laboratoire vétérinaire départemental du Gard. L’éleveuse a pris connaissance des résultats de l’autopsie, mercredi 30 décembre.

publicités

Il s’avère que cette jeune chienne a été tuée « d’un coup de fusil », précise Raphaëlle Vié qui devrait porter plainte à la gendarmerie de Sommières. « Je suis effondrée par tant de lâcheté et de cruauté », a témoigné l’éleveuse sur sa page Facebook. »

La mort de cette jeune chienne a consterné les habitants de Sommières mais aussi de Saussines où un berger est installé et travaille régulièrement avec Raphaëlle.

publicités
image: © Radio France – Ludovic Labastrou

« Cette chienne était sur ma propriété, clôturée, témoigne l’éleveuse. Elle était avec les deux autres patous (NDLR : ce sont des bergers de Pyrénées) qui gardent mon troupeau. Renata a reçu des plombs sur le flanc. C’est un geste de pure méchanceté. Le cœur a été touché. Elle ne faisait pas face à son tueur quand il a tiréMa voisine a entendu des coups de feu lundi dans la matinée. Moi, je n’habite pas sur place. Cette chienne était adorable. Encore un bébé. Elle n’était pas agressive. Elle était même beaucoup trop gentille. »

Selon Raphaëlle Vié, le coup de fusil aurait été tiré à bout portant de l’extérieur du parc, et d’un chemin privé. « J’ai toujours laissé ces chemins ouverts pour que les gens passent, poursuit Raphaëlle Vié. Il y a très peu de passage. Et je n’ai de soucis avec personne. »

La petite chienne avait 3 mois sur cette photo.
Elle est avec les deux autres patous Poutine et Maya. 
MIDI LIBRE – PAUL MURAILLE

Faire cela, c’est vraiment dégueulasse

Considérant qu’elle n’a « pas de problème de voisinage », qu’elle « connaît tous les voisins » et que l’entente est bonne, Raphaëlle ne « comprend pas ». Elle pense de plus qu’elle « ne saura jamais » pourquoi un tel acte gratuit a été commis. Elle ne pense pas qu’il s’agisse d’un chasseur. Elle précise qu’elle connaît les chasseurs, qu’elle s’entend bien avec certains, mais cependant pas avec tous.

Pour elle, il n’y a qu’une seule explication, le coupable est « un abruti »« qui a pris la fuite ». Elle compte prévenir les habitants de la région, au cas où quelqu’un avait un indice qui puisse l’aiguiller. Elle ajoute qu’ « il y a des gars qui tournent tout le temps », par conséquent, « ça ne doit pas plaire à quelqu’un d’avoir des chiens à cet endroit-là », souligne-t-elle.

Toujours est-il que Raphaëlle est plus que résolue à ne plus laisser quiconque chasser sur ses terres. Pour cela, elle a décidé d’installer des caméras de vidéo-protection, même si « on peut aussi tirer sur des caméras », précise-t-elle encore à France Bleu.

Franbuzz sur Facebook

Répondre