Giflée alors qu’elle nourrissait son bébé au sein dans la rue, une Bordelaise raconte son agression

Une femme nourrissait son bébé de 6 mois au sein alors qu’elle faisait la queue devant un point relais de Bordeaux (Gironde). Pour cette raison, la Bordelaise raconte avoir été agressée par une autre cliente. Elle annonce avoir porté plainte. Son témoignage, relayé sur Instagram par Doctissimo, a été visionné par plus d’un million d’internautes.

publicités

Une mère a raconté une agression dont elle a été victime à Bordeaux (Gironde) il y a plusieurs jours, relatent RTL et La Dépêche du Midi lundi 17 mai. Alors qu’elle attendait dans un point relais de la ville pour récupérer un colis, Maÿlis a nourri son bébé de 6 mois au sein.

À ce moment-là, la Bordelaise assure avoir été agressée par une autre femme. Celle-ci l’aurait giflée « en pleine poire, avec le bébé dans le bras » après lui avoir demandé si « elle n’avait pas honte ».

publicités

Elle se cachait avec sa veste

« La nouvelle génération est là pour s’exhiber. Vous êtes une maman, vous devez prévoir les repas de votre fils. Vous auriez dû faire ça chez vous. Ce n’est pas quelque chose que l’on fait comme ça en public, », aurait déclaré la cliente en hurlant, selon la victime de l’agression présumée.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Doctissimo (@doctissimo)

Dans un témoignage vidéo diffusé sur le compte Instagram de Doctissimo, la jeune mère a confié que son fils s’était réveillé et avait faim. En pleine file d’attente, elle dit avoir tenté de le faire patienter, en vain. Pendant l’allaitement, la maman a pris soin de se servir de ses vêtements pour couvrir sa poitrine. « J’aurais tellement aimé réagir mais avec un bébé dans les bras, vous voulez faire quoi ? », s’interroge-t-elle, sonnée.

publicités

« Plus une goutte de lait » depuis l’agression

Selon sa version, personne dans la file d’attente n’a réagi. Une autre cliente aurait même soutenu l’agresseuse. Le témoignage a largement été relayé sur les réseaux sociaux. Ce mardi 18 mai sur BFMTV, Claude Didierjean-Jouveau, porte-parole de l’association la Leche League France, a indiqué qu’une telle scène était inacceptable : « Il n’y a rien qui empêche dans la loi, d’allaiter dans un lieu public. Ici c’est pire parce qu’il y a une agression. »

La jeune femme annonce avoir porté plainte. Mais au moment de sa déposition, la maman regrette un manque de considération de la part de son interlocuteur. Celui-ci lui aurait demandé à « quel pourcentage précisément» sa poitrine était découverte : « Je lui ai répondu zéro […] Il m’a gentiment fait comprendre que c’était un peu de ma faute et que je l’avais cherché. Ça m’a choqué mais j’ai pris sur moi », peste-t-elle. Depuis cet épisode, la mère de famille assure connaître des difficultés pour allaiter son enfant qui, lui, aurait la nuque bloquée.

Source: Ouest-France

Franbuzz sur Facebook

Répondre