Grâce à la réalité virtuelle : elle revoit sa fille morte il y a 3 ans dans son parc préféré

Comme dans la série « Black Mirror », une équipe de télévision sud-coréenne a permis à une mère de discuter et de toucher sa fille disparue. Casque sur la tête et manettes en main, Jang Ji-Sung a retrouvé virtuellement sa petite fille, Nayeon, décédée en 2016 d’une maladie incurable, à l’âge de 7 ans.

publicités

C’est une expérience émouvante, et dans le même temps dérangeante, à laquelle ont assisté les téléspectateurs du documentaire «I Met You» (Je t’ai rencontré). Diffusé le 6 février sur la chaîne TV sud-coréenne MBC, il a montré les retrouvailles en réalité virtuelle entre Jang Ji-sung et sa fille Nayeon, morte en 2016 à 7 ans d’une maladie incurable.

Les équipes ont créé une version 3D du parc où elles avaient l’habitude de passer du bon moment en famille. Numériser la jeune fille fut plus difficile. Les techniciens ont combiné plusieurs éléments tels que les photos, les vidéos et les enregistrements audio. La conception a duré 8 mois de développement à l’équipe de production.

publicités

Comme on peut se douter, les retrouvailles ont été émouvantes. La séquence commence avec la petite fille qui court vers sa mère et après quelques mots, elle lui demande: “Maman, est-ce que tu penses à moi ?”. La mère répond simplement: “Tout le temps”.  La petite lui demande de lui “tenir” la main, ce que la mère peut faire grâce à ses gants. À ce moment-là, elle ne peut s’empêcher de retenir ses larmes, et même fêter l’anniversaire de l’enfant. À la fin de la session de réalité virtuelle, Nayeon s’endort avec sa maman à ses côtés, avant de se transformer en papillon et de s’en aller.


Source de la vidéo: Youtube-L’Obs

Partagée sur YouTube, l’émission a ému aux larmes de nombreux internautes. À d’autres, effrayés par les usages qui pourront être faits des nouvelles technologies, elle rappelle un épisode de la célèbre série TV «Black Mirror»: ils s’interrogent sur les effets d’une telle expérience sur des personnes endeuillées.

publicités

Dans le documentaire, la mère de la petite fille explique: “Ce fut très court, mais très joyeux. Je pense que j’ai fait le rêve éveillé que j’ai toujours souhaité”.  Cette expérience télévisée ouvre ainsi la voie à la création d’une base de données qui permettrait de télécharger les images d’êtres chers disparus, et de les transposer dans un monde en réalité augmentée.

Voici la vidéo Youtube de la chaîne TV sud-coréenne MBC, vous pouvez activer le sous-titre français avec la traduction automatique de Youtube dans le paramètre de la vidéo !


Source de la vidéo: Youtube-MBClife

Franbuzz sur Facebook

Répondre