Greta Thunberg vient de démolir ses critiques dans son compte Twitter

La jeune militante écologiste Greta Thunberg. Combattante pour la justice climatique. Superstar de l’environnement chez les adolescentes. Le visage du mouvement de jeunesse contre le réchauffement climatique. Pourtant, Greta Thunberg déchaîne les passions en France, jusque dans la classe politique. Son intervention à l’Assemblée vivement critiquée en est une preuve de plus.

publicités

«Quand les  »haters » s’en prennent à vous à cause de ce à quoi vous ressemblez et à cause de vos différences, cela signifie qu’ils n’ont nulle part où vous attaquer. Et ainsi, vous savez que vous gagnez», a-t-elle publié sur twitter samedi 31 août. «J’ai Asperger et cela signifie que je suis parfois un peu différente de la norme. Et – dans de bonnes circonstances – être différent est un super-pouvoir», a-t-elle poursuivi en utilisant le hashtag #aspiepower.

image: ipnoze

Greta a l’habitude de se faire critiquer par les gens et elle est plus dure qu’elle n’en a l’air. Ainsi, au lieu de s’effondrer à la suite de quelques commentaires de personnes furieuses après son discours au récent Sommet Action Climat de l’ONU sur les changements climatiques, Greta a décidé de répondre à ses critiques dans un fil viral sur Twitter.

publicités

image: ipnoze

Parmi les critiques de Greta figuraient Laura Ingraham, présidente de Fox News, et Michael Knowles, journaliste à Daily Wire. Cette semaine, Knowles a été invité à participer à un panel sur Fox News. Il a qualifié Greta de « malade mentale ». Il est bien connu que l’adolescente est atteinte du syndrome d’Asperger (c’est écrit dans sa biographie Twitter).

image: ipnoze

Sur Twitter, Donald Trump s’était empressé de commenter la prise de parole pleine d’émotion de Greta Thunberg. « Elle a l’air d’être une jeune fille très heureuse qui regarde vers un brillant et merveilleux avenir. Tellement chouette à voir! », a ironisé le chef d’Etat sur le réseau social à l’oiseau bleu.

publicités

image: ipnoze

Franbuzz sur Facebook

Répondre