Il sauve plus de 1 000 chiens du festival de la viande canine de Yulin ! Son histoire est INCROYABLE…

La ville de Yulin en Chine organise chaque année le festival de la viande de chien à Yulin (Chine), cette fête est plus que jamais source d’une polémique internationale.  À chaque édition, plus de 10 000 animaux sont abattues afin de faire plaisir aux papilles des visiteurs. Selon certains, les chiens sont battus et ébouillantés vis. Un triste spectacle qui, heureusement, s’est trouvé de courageux et farouches adversaires. Parmi eux, « Marc Ching », qui a réussi à sauver 1 000 chiens d’une fin atroce. Gros plan sur un homme au combat exemplaire.

publicités
le festival de la viande de chien à Yulin (Chine)Crédits: Facebook / The Animal Hope & Wellness Foundation

Marc Ching, lui, est passé des paroles aux actes. Le fondateur de la fondation Animal Hope and Welness a libéré près de 1000 chiens des cages de ce triste festival. De son côté, « Marc » a décidé d’agir concrètement contre cela en multipliant les voyages en Chine ces derniers mois afin de secourir le plus d’animaux possible.

le festival de la viande de chien à Yulin (Chine) (2)Crédits: Facebook / The Animal Hope & Wellness Foundation

« Marc » est herboriste et nutritionniste pour animaux domestiques et possède un restaurant appelé « Petstaurant » à Los Angeles, dédié à la nourriture pour nos amis les bêtes. Cette fois, Marc Ching a voulu taper très fort. Au cours de l’année passée, il s’est personnellement rendu en Asie à six reprises pour y mener des opérations commando.

publicités
le festival de la viande de chien à Yulin (Chine) (3)Crédits: Facebook / The Animal Hope & Wellness Foundation

Accompagné d’un interprète chinois, sa stratégie était toujours la même : se rendre dans un élevage en se faisant passer pour un professionnel de l’industrie de la viande de chien aux États-Unis. Mais il arrive aussi que ça tourne mal. Marc Ching aurait déjà été menacé, tenu en joug par un pistolet ou surpris par un couteau tenu sous la gorge. Il aurait même déjà été retenu en otage et battu… Mais grâce à sa bravoure, il a réussi à faire suspendre les activités de six abattoirs en Chine et en a fait fermer un au Cambodge.

le festival de la viande de chien à Yulin (Chine) (4)Crédits: Facebook / The Animal Hope & Wellness Foundation

Prochaine objectif de Marc Ching : se rendre justement à Yulin dont le triste festival a lieu ces jours-ci. Cette fois, il ne se cachera pas, ni ne se fera passer pour quelqu’un d’autre. Accompagné de ses compagnons de lutte, il veut y aller pour faire passer un message fort contre la consommation de viande de chien , Auprès du magazine L.A. Weekly, qui lui consacrait un numéro, il se confiait sur son combat :

publicités

« Je veux que les gens en Chine soient capables de voir que le changement est possible. Des personnes se rencontrent partout dans le monde, même en Chine, pour venir nous aider. »

le festival de la viande de chien à Yulin (Chine) (5)Crédits: Facebook / The Animal Hope & Wellness Foundation

D’ailleurs, les mentalités changent. De plus en plus de Chinois se détournent de cette tradition culinaire, comme, ici, d’autres changent leurs habitudes alimentaires.

Le fondateur de la fondation Animal Hope and Welness a libéré près de 1000 chiens des cages de ce triste festival.


Crédits: Facebook / The Animal Hope & Wellness Foundation

 

Franbuzz sur Facebook

Répondre