Il y a trois ans, elle avait tué quelqu’un dans un accident alors qu’elle était saoule, elle cause un autre terrible crash, droguée

Une jeune femme de 31 ans originaire de Lo-Reninge, en Flandre-Occidentale, avait provoqué un terrible accident alors qu’elle conduisait sous influence de l’alcool. La conductrice est une récidiviste. En 2016, elle a causé la mort d’une jeune femme en roulant à plus de 150 km/h, elle conduisait alors en état d’ivresse. Apparemment, elle n’avait pas retenu la leçon.

C’était le 4 juin 2016. Ce soir-là, la chauffarde  ivre roulait à plus de 155 km/h dans sa Volvo V40, alors que la limite est de 90 km/h. Elle percuta alors une voiture arrivant dans l’autre sens. L’accident terrible causa la mort d’Elien Van Rickeghem. Elle était la compagne de Drik De Vriese, un ancien footballeur professionnel, il était au volant au moment du drame.

publicités

L’enquête avait déterminé que Lieselot M. roulait à du 155 km/h dans une zone limitée à du 90. Elle avait 1,74 promille d’alcool dans le sang. Cette dernière s’en était sortie avec une peine de travail de 125 heures, un retrait de permis de 6 mois et une amende de 3.000 euros. Elle connaissait la victime et s’était même rendue à son enterrement.

Saoule, elle percute une autre voiture

Le 11 mai dernier,  la jeune femme provoqua un deuxième accident grave. Cette fois-ci, elle avait pris de la drogue et elle était complètement bourrée. Au lieu de ralentir, elle accéléra, grillant ainsi une priorité. Elle emboutit une autre voiture, blessant grièvement le chauffeur. Heureusement, il a survécu.

publicités

L’affaire est devant la justice, les juges seraient-ils plus sévères à cause de la récidive ? En tout cas, les observateurs espèrent que Mme Lieselot retiendra enfin la leçon.

Conduire en état d’ébriété est vraiment dangereux. Merci de partager cet article pour avertir les conducteurs.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre