Ils s’assoient tour à tour sur une tortue luth pour se filmer avec elle, insouciants de la détresse de l’animal

L’ennemi numéro un du règne animal qui peuplent notre planète Terre est l’être humain : nous sommes responsables de l’extinction de nombreux spécimens de la surface de la planète (et ici la pollution environnementale joue un rôle important) mais aussi de la pire cruauté infligée à ces pauvres animaux. Une vidéo datant du 5 juillet 2019 montre un acte de méchanceté humaine et de mépris pour une belle tortue géante qui a scandalisé le monde.

La vidéo aurait été filmée sur la plage d’Asukweri le 5 juillet en Indonésie, selon Newsflare, montre un groupe de baigneurs de tous âges sur la plage d’Asukweri qui ne manquent pas l’occasion de se filmer ou de se faire photographier littéralement assis sur le dos de cet extraordinaire spécimen de tortue de mer. En quelques heures, la vidéo glaçante a fait le tour du web, suscitant indignation, consternation et condamnation générale de l’événement.

image: Newsflare-Andrew chanpapua

La tortue luth est la plus grande espèce de tortue luth au monde et est classée vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Le World Wildlife Fund affirme également que, même si l’UICN considère que la tortue luth est « vulnérable », de nombreuses sous-populations – y compris dans le Pacifique et l’Atlantique Sud-Ouest – sont en « danger critique ».

image: Newsflare-Andrew chanpapua

La tortue de mer, la Tortue Luth plus précisement, selon les estimations officielles du WWF, a connu un déclin de population ces dernières années, en grande partie à cause de la collecte d’œufs intensive et des prises accidentelles par les pêcheurs.

image: Newsflare-Andrew chanpapua

Le Daily Mail a rapporté que les autorités indonésiennes n’ont pas encore publié de déclaration en réponse au traitement cruel infligé à la tortue.

image: Gavin Thurston

Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour préserver l’habitat naturel de nos animaux, et non le détruire par nos actions égoïstes, et encore moins pour nuire à la sécurité de ces merveilleux spécimens qui disparaissent progressivement de notre planète à cause de nous également.

Source: Dailymail

Franbuzz sur Facebook

Répondre