Inondations en Allemagne: au moins 103 morts, des centaines de personnes toujours recherchées

Des centaines de personnes sont recherchées en Allemagne après les terribles inondations qui ont fait au moins 103 morts dans le pays, et 108 en Europe. L’ouest du pays est dévasté.

publicités

«Les inondations de la mort», a titré le quotidien Bild ce vendredi 16 juillet. L’Allemagne continue à rechercher des centaines de personnes dont elle est encore sans nouvelles après les inondations qui ont dévasté l’ouest du pays et fait près de 103 morts, selon un bilan revu à la hausse en fin de matinée.

En Rhénanie du nord-Westphalie (ouest), une des régions les plus touchées, le nombre de décès s’élève désormais à 43, contre 31 la veille ont annoncé vendredi les autorités régionales. Par ailleurs, des centaines de personnes restent portées disparues dans l’ouest du pays.

publicités

« Je crains que nous ne voyions toute l’étendue de la catastrophe que dans les prochains jours », a prévenu jeudi soir la chancelière Angela Merkel depuis Washington, où elle effectue une visite.

« On doit craindre le pire »

Rien qu’en Rhénanie-Palatinat, les autorités indiquaient jeudi soir être toujours sans nouvelles de 1.300 personnes dans le canton le plus frappé, celui de Bad Neuenahr-Ahrweiler. Toutefois, une porte-parole citée par Bild a mis ce chiffre sur le compte des perturbations du réseau téléphonique qui empêche de pouvoir joindre de nombreux habitants.

publicités

Concrètement, « nous tablons encore sur 40, 50 ou 60 disparus et quand vous avez des personnes qui n’ont pas donné signe de vie depuis tant de temps (…) on doit craindre le pire », a déclaré son ministre de l’Intérieur Roger Lewentz à la chaîne de télévision SWR.

Sans nouvelles de 1.300 personnes

Rien que dans cette dernière région, les autorités ont indiqué être toujours sans nouvelles de 1.300 personnes dans le canton le plus frappé, celui de Bad Neuenahr-Ahrweiler. Toutefois, une porte-parole citée par Bild a mis ce chiffre sur le compte des perturbations du réseau téléphonique qui empêche de pouvoir joindre de nombreux habitants.

Concrètement, «nous tablons encore sur 40, 50 ou 60 disparus et quand vous avez des personnes qui n’ont pas donné signe de vie depuis tant de temps (…) on doit craindre le pire», a déclaré son ministre de l’Intérieur Roger Lewentz à la chaîne de télévision SWR.

«En conséquence le nombre de victimes risque encore d’augmenter dans les prochains jours», a-t-il prévenu.

En outre il doit continuer à pleuvoir dans certaines régions de l’ouest du pays. Et le niveau du Rhin et de plusieurs de ses affluents monte dangereusement.

Près d’un millier de soldats ont été mobilisés pour aider aux opérations de secours et de déblaiement dans les villes et villages, qui tous offrent le même spectacle de désolation: rues et maison sous les eaux, voitures renversées, arbres arrachés.

De nombreux quartiers restaient en outre vendredi 15 juillet coupés du monde.

Franbuzz sur Facebook

Répondre