Inquiétudes pour l’environnement après le naufrage du navire italien ‘Grande America’

Après deux jours d’incendie, le navire de commerce italien Grande America a coulé le 12 mars au large du Finistère, à environ 300 kilomètres des côtes françaises par 4600 mètres de fond. Le ministre de la Transition écologique François de Rugy, a confirmé que le navire italien qui transporte une cargaison de fioul lourd avait coulé, précisant qu’il faudrait envisager les moyens de lutte anti-pollution.

publicités

Les 27 passagers à bord de ce navire de 214 mètres, en provenance de Hambourg et qui devait se rendre à Casablanca, ont été évacués dans la nuit de dimanche à lundi, sains et saufs.

publicités

Dimanche vers 20 heures, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage d’Etel a été informé par le ‘Maritime rescue coordination center’ de Rome de la situation à bord du ‘Grande America’, un navire hybride entre un roulier et un porte-conteneurs. Le navire a déclaré un incendie à son bord alors qu’il se trouvait à environ 263 kilomètres au sud-ouest de la pointe de Penmarc’h. Après avoir annoncé avoir maîtrisé l’incendie et vouloir faire route vers La Corogne, le commandant du navire a informé les autorités maritimes de la dégradation de la situation alors que plusieurs conteneurs étaient en feu. Après 2h, il a décidé d’abandonné le navire à bord d’une seule embarcation de sauvetage.

L’association Robin des bois a demandé à ce qu’un inventaire des produits et matières dangereuses contenues dans le navire soit établi afin d’évaluer la dangerosité des rejets potentiels.

Source: Foozine

Franbuzz sur Facebook

Répondre