Isère : La tombe de la petite Maëlys a été vandalisée, sa mère lance un appel au voleur

Située dans le cimetière de la Tour-du-Pin, en Isère, la tombe de la petite Maëlys alors qu’elle avait à peine 8 ans, a été vandalisée. « Scandalisée », la mère de la petite fille décédée le 27 août 2017 interpelle aujourd’hui les responsables.

publicités

La statue représentant un ange et des chrysanthèmes qui avait été installée sur la sépulture le 27 août dernier à l’occasion du deuxième anniversaire du meurtre de la petite fille, a été dérobé indique Le Parisien.  « Scandalisée », Jennifer De Araujo a demandé, par l’intermédiaire de nos confrères de RTL, au voleur de ramener la statuette sur la tombe de son enfant.

Elle affirme que les voleurs n’ont pas pu agir en ignorant qu’il s’agissait de la tombe de la petite fille puisque des photos d’elle y sont affichées et que son nom est inscrit sur la pierre tombale. La tante de Maëlys ainsi que des habitants de la Tour-du-Pin, où se trouve le cimetière, ont également fait part de leur effarement face à ces agissements.

publicités
Maëlys a disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017, à Pont-de-Beauvoisin en Isère. – Romain Lafabregue – AFP

À la Tour-du-Pin, les habitants sont eux-aussi sous le choc, « C’est une honte. Un scandale. Aller voler sur la tombe d’une petite fille assassinée, c’est vraiment dégueulasse », a ainsi lâché une sexagénaire interrogée par le Parisien. « Il n’y a pas de mots pour qualifier un tel vol. Les parents de Maëlys ont déjà beaucoup souffert de la fin tragique de leur enfant. Pourquoi leur infliger un nouveau traumatisme en dérobant la statue d’un ange déposée sur la tombe de leur fille pour lui rendre hommage ? C’est abject. Ignoble », s’est insurgé Philippe qui habite près du cimetière.

D’après le quotidien, la mairie envisage de renforcer les rondes de la police municipale autour du cimetière, situé dans un endroit isolée de cette ville de l’Isère.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre