Ivre, sans permis et sous cocaïne, sa voiture prend feu sur l’autoroute A20

Le champion toute catégorie de la semaine est un limougeaud ! L’homme, dont la voiture a pris feu sur l’A20, se rendait à Toulouse en plein couvre-feu alors qu’il s’était vu retirer son permis deux jours plus tôt pour alcoolémie.

publicités

Un homme de 45 ans a vu sa voiture s’embraser sur l’A20 au niveau de Nadaillac-de-Rouge (Lot). Cet habitant de Limoges circulait dans une épave, sans permis, sous les effets de produits stupéfiants et de l’alcool… et sans attestation dérogatoire pour le couvre-feu.

Les pompiers et gendarmes du Lot mobilisés

Sans permis de conduire, ivre et contrôlé positif au cannabis et à la cocaïne, cet habitant de Limoges, âgé de 45 ans, a tenté de rejoindre Toulouse en plein couvre-feu dans la nuit du 11 au 12 février dernier, racontent les gendarmes sur leur page Facebook.

publicités

Il a tenté de rejoindre l’agglomération toulousaine en mépris des mesures de couvre-feu et avec 1,76 grammes d’alcool dans le sang, et après avoir consommé du cannabis et de la cocaïne. Son véhicule s’est embrasé à Nadaillac, en Dordogne, sur la bande d’arrêt d’urgence de l’A20.

publicités

Les pompiers du Lot sont intervenus, et les gendarmes du Lot l’ont par la suite interpellé et conduit en garde à vue à Cahors, alors que son véhicule a pris feu sur la bande d’arrêt d’urgence de l’A20.

Ce Limougeaud a été placé en garde à vue durant 24 heures dans les locaux du peloton motorisé de Cahors. Les gendarmes du Lot soulignent « qu’une fois de plus, l’hospitalité légendaire des gendarmes lotois n’a pas été prise à défaut ». 

Franbuzz sur Facebook

Répondre