Jeter son mégot de cigarette par la fenêtre de sa voiture coûte désormais très cher en Australie

Toujours en proie aux flammes, l’Australie a décidé de sévir contre les comportements irresponsables de certains habitants, à commencer par ceux qui pourraient déclencher des départs de feux involontairement.

publicités

Alors que depuis le mois de septembre de violents incendies ravagent l’Australie, le pays durcit ses sanctions contre un acte pour le moins irresponsable: jeter un mégot allumé par la fenêtre de sa voiture.

Comme l’explique ABC News, l’état du sud de l’Australie, la Nouvelle-Galles du Sud (NSW), particulièrement concerné par les incendies qui ravagent le pays, a annoncé avoir durci la législation concernant les cigarettes jetées depuis un véhicule par un conducteur. Depuis le 17 janvier, des amendes pouvant aller jusqu’à 11.000 dollars, soit environ 6.800 euros.

publicités

« Les conducteurs australiens peuvent désormais encourir une amende pouvant aller jusqu’à 11.000 dollars australiens (soit un peu plus de 6800 euros au cours actuel, ndlr) s’ils sont surpris en train de lancer une cigarette allumée hors de leur voiture », indique un article de ABC repéré par Capital.

En 2019, près de 200 personnes ont été surprises en train de jeter une cigarette allumée par la fenêtre de leur véhicule en Nouvelle Galles du Sud. « J’espère que cela fera vraiment réfléchir les gens aux conséquences de leurs actions », a déclaré le président du service d’incendie rural de l’Etat.

publicités

« Ce comportement imprudent met en danger la sécurité des pompiers volontaires. J’espère que cette décision incitera les gens à réfléchir très attentivement aux conséquences de leurs actions la prochaine fois qu’ils iront jeter une cigarette allumée », a commenté Brian McDonough, président de la NSW Rural Fire Service Association, dont les propos sont relayés par ABC News.

Exceptionnels par leur intensité, les récents incendies survenus en Australie ont tué 28 personnes et plus d’un milliard d’animaux. Au total, 10 millions d’hectares sont partis en fumée depuis septembre 2019.

Franbuzz sur Facebook

Répondre