Johnny Hallyday : les confessions inattendues de l’abbé sur les dernières minutes du rockeur!

Voilà un témoignage auquel personne ne s’attendait… Plus d’un an après le décès du Taulier, l’abbé qui était chez lui le soir où Johnny a rendu son dernier soupir, a brisé le silence pour décrire en détail ce qui s’était passé.

Alain de La Marandais, le conseiller spirituel de nombreuses personnalités publique, a sorti un livre intitulé « Jouer le jeu avant la dernière partie » dans lequel il raconte cette nuit tragique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Johnny Hallyday (@jhallyday) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Johnny Hallyday (@jhallyday) le

Donc, on est le 6 décembre 2017. Il est 2 heures du matin et l’abbé est contacté par l’oncologue de Johnny Hallyday :

(…) je suis encore éveillé lorsque le téléphone sonne. Le Pr Khayat m’annonce la mort de Johnny et me demande de venir à la maison du chanteur. Taxi. Marnes-la-Coquette. Barrages de police.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Johnny Hallyday (@jhallyday) le

Quand l’homme d’église arrive à la maison du chanteur, il voit Laeticia :

Laeticia est effondrée. Je la serre dans mes bas, elle est comme une feuille d’automne toute tremblante. Dans sa chambre, le gisant est couché, la tête bandée, menton relevé comme un Christ de Mantegna. Des femmes veillent. Elles se retirent et je me mets à genoux, recueilli.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Johnny Hallyday (@jhallyday) le

L’abbé poursuit son récit :

Le manager est là, silencieux, larmes aux yeux. Après le silence, je célèbre les onctions, en expliquant à mon veilleur la signification du rite. J’oins les yeux, les oreilles, le nez et cette bouche qui a soulevé des passions et des foules pendant tant et tant d’années. Puis je me mets à nouveau à genoux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Johnny Hallyday (@jhallyday) le

La jeune veuve lui dit que Johnny voulait être enterré à Saint-Barthélemy. Cependant, on organisera un hommage a Paris. Dans un autre extrait révélé par l’Express, l’abbé raconte une confidence de Sébastien Farran, manager du Taulier :

En partant, le manager me confie qu’au moment de son dernier soupir, Johnny a ouvert les yeux et tendu un doigt vers les cieux.

Bon, il peut se passer les choses extraordinaires a ces moments-là… Qu’en pensez-vous ?

Sources: fabiosa

Répondre