Jura : 22 vaches sont mortes percutées par un TGV Paris-Lausanne

Un troupeau de vaches sorti de son enclos a été percuté samedi 24 août dans l’après-midi par un TGV, dans le Jura. Vingt animaux ont été tués, a fait savoir la gendarmerie dimanche.

Un train TGV allant de Paris à Lausanne a percuté un troupeau de vaches en divagation dans le secteur de la forêt de La Joux dans le Jura, samedi 24 août, a appris franceinfo auprès de la SNCF. A 14h45, près de la commune de Supt (entre Poligny et Frasne), un troupeau de vaches se trouvant sur les voies ferroviaires s’est fait happer par un TGV. Seize vaches sont mortes sur le coup, six autres lourdement blessées ont dû être euthanasiées par un vétérinaire.

publicités

« Il s’agit d’un accident de TGV dans la forêt de la Joux à la suite d’une divagation d’animaux » car leur clôture était restée ouverte, a expliqué la gendarmerie, confirmant une information du journal Le Progrès.
« Il n’y a pas eu de blessé dans le TGV, mais vingt vaches tuées » soit sur le coup soit euthanasiées ensuite en raison de blessures trop importantes, a poursuivi la même source.

Le train ayant été sévèrement endommagé lors de l’accident, la SNCF a affrété un autre TGV pour prendre en charge les 240 voyageurs. Ils sont arrivés à destination à 20h30, avec près de cinq heures de retard. Ils pourront être remboursés à hauteur de 75 % du prix de leur billet, assure la SNCF. Les installations n’ont pas été touchées lors de cet accident, la ligne n’accuse donc aucun retard ce dimanche.

publicités

Sur Twitter, la SNCF a indiqué que « plusieurs vaches ont été heurtées par le TGV 9269 » vers 14h45. La circulation a été interrompue « le temps de faire des vérifications de sécurité sur la rame ». Le TGV reliait Lausane à Paris.

Les bêtes pâturaient dans un pré aux alentours de la forêt de La Joux. Les gendarmes jurassiens ont ouvert une enquête pour déterminer comment le troupeau a pu sortir du pré : clôture électrique défaillante ou négligence d’un randonneur ou d’un ramasseur de champignons, aucune piste n’est privilégiée.

publicités

Une enquête est en cours sur les circonstances de l’accident.

Franbuzz sur Facebook

Répondre