La chasseuse américaine tue une girafe noire et pose fièrement pour une photo – les réactions sont vives!

Les images ont fait le tour du monde et provoque de très vives réactions.

C’est un gros problème qui, malheureusement, n’attire toujours pas suffisamment l’attention. Des animaux, souvent en danger ou menacés d’extinction, sont tués tous les jours par des braconniers et des chasseurs ‘de trophées’. Les braconniers gagnent leur vie en vendant des produits d’origine animale sur le marché noir, notamment des cornes, des défenses et des peaux de différentes espèces menacées.

Plusieurs organisations font tout leur possible pour protéger les animaux en voie de disparition, mais le nombre d’animaux abattus est encore beaucoup trop important. Tout ça pour une photo, un trophée dans son salon et l’impression d’être fort et puissant (avec une arme à feu face à un animal).
Les chasseurs de trophées abattent des animaux innocents, comme s’il s’agissait d’un sport. Après la mise à mort, les chasseurs applaudissent comme s’ils venaient de faire une grande action.

Les images de Tess Thompson Talley, une chasseuse de trophées américaine habituée à tuer des animaux rares comme on peut le voir sur ses comptes Facebook, posant fièrement pour la photo, après avoir abattu une girafe noire, ont suscité de l’indignation dans le monde entier.

Crédit: Twitter

Les images ont fait le tour du monde et provoque de très vives réactions.

C’est un gros problème qui, malheureusement, n’attire toujours pas suffisamment l’attention. Des animaux, souvent en danger ou menacés d’extinction, sont tués tous les jours par des braconniers et des chasseurs ‘de trophées’. Les braconniers gagnent leur vie en vendant des produits d’origine animale sur le marché noir, notamment des cornes, des défenses et des peaux de différentes espèces menacées.

Plusieurs organisations font tout leur possible pour protéger les animaux en voie de disparition, mais le nombre d’animaux abattus est encore beaucoup trop important. Tout ça pour une photo, un trophée dans son salon et l’impression d’être fort et puissant (avec une arme à feu face à un animal).

Les chasseurs de trophées abattent des animaux innocents, comme s’il s’agissait d’un sport. Après la mise à mort, les chasseurs applaudissent comme s’ils venaient de faire une grande action.

Les images de Tess Thompson Talley, une chasseuse de trophées américaine habituée à tuer des animaux rares comme on peut le voir sur ses comptes Facebook, posant fièrement pour la photo, après avoir abattu une girafe noire, ont suscité de l’indignation dans le monde entier.

Africa Digest a poursuivi son appel :

« S’il vous plaît partager cela.

Si nos soi-disant gouvernements ne peuvent pas prendre soin de nos animaux sauvages, alors il est temps que nous nous levions et assumions notre responsabilité vis-à-vis de notre continent, de nos pays, de nos matières premières et de la nature. Partager ce message. Et crions d’une voix commune contre le pillage de l’Afrique, c’est la seule maison que nous ayons ».

Crédit: Twitter

Les images ont fait le tour du monde et le manque de sensibilité de la ‘chasseuse’ font naître une énorme indignation. Des célébrités comme Debra Messing (Will & Grace) in’ont pas hésité à la qualifier de meutrière vile, amorale, sans coeur et dégoûtante.

Le moment est venu de mettre fin à cela et de montrer ce qui est bon et mauvais. Ce genre de tourisme devrait être interdit. Ensemble, nous pouvons répandre le message, faire savoir que nous sommes contre ce genre de pratiques, mais nous devons aussi oser faire preuve d’audace et de force.

Alors n’hésitez pas à partager l’article si vous pensez aussi que la chasse au trophée devrait être interdite !

Source: incroyable.co

Répondre