La cote de popularité d’Emmanuel Macron est en chute libre depuis l’instauration du pass sanitaire

La popularité du président a atteint un niveau jamais vu depuis le printemps 2020, au plus fort de la crise sanitaire, d’après le sondage YouGov, révélé par le HuffPost.

publicités

La popularité d’Emmanuel Macron n’avait pas atteint un niveau aussi bas depuis le printemps 2020, au coeur de la crise sanitaire. Cette chute révélée dans le sondage YouGov par le HuffPost s’explique notamment par l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants.

Suite à la récente entrée en vigueur du pass sanitaire étendu ainsi que de la vaccination obligatoire pour certaines personnes, il ne reste plus que 28% des Français qui affichent à ce jour leur soutien Emmanuel Macron et sa politique. Sa côte de popularité a donc perdu trois points en comparaison au mois de juillet. Et est la plus faible depuis le mois de juin 2020.

publicités

Emmanuel Macron : sa cote de popularité est au plus bas

Pour précision, cette enquête de YouGov a été réalisée quelques jours après la mise en place du pass sanitaire dans les bars-restaurants, les cinémas, ou encore les trains longue distance. Avec trois points de moins, les opinions favorables d’Emmanuel Macron atteignent un petit 28 %, contre 31 % en juillet. Sa part d’opinions défavorables est en progression, à 63 % contre 59 % le mois dernier.

Le président peut toujours compter sur les sympathisants du centre, son socle électoral, avec une cote de popularité stratosphérique à 89 %. Comme le remarque le HuffPost, le chef de l’État n’a pas particulièrement profité de son opération séduction des jeunes sur Snapchat, TikTok et Instagram. Sur la catégorie 18-34, il perd deux points d’opinions positives, à hauteur de 29 %.

publicités

Pas d’“effet TikTok” chez les jeunes

Malgré une séquence de pédagogie sur la crise sanitaire et le vaccin à destination des jeunes sur les réseaux sociaux TikTok et Instagram, on n’observe pas “d’effet TikTok” dans cette catégorie, puisque le président perd deux points chez les jeunes de 18-34 ans. Il reste tout de même à un bon niveau dans cette partie de la population, après quatre ans d’exercice du pouvoir, avec 29% de satisfaits.

Cette enquête a été réalisée les 11 et 12 août, soit quelques jours après la mise en place du pass sanitaire, appliqué dans les lieux de la vie quotidienne depuis lundi 9 août. Le chef de l’État doit pâtir à la marge de cette mesure qui a des répercussions sur la vie quotidienne des Français et des gestionnaires des lieux concernés.

Même si l’écrasante majorité soutient toujours la mesure, un affaissement du soutien se fait sentir pour des points particuliers, par exemple chez les enfants ou adolescents. Dans cette enquête YouGov du même mois, ils n’étaient que 35% à soutenir le fait que les élèves non vaccinés restent à la maison en cas de présence du virus à l’école, annoncé fin juillet par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. Même chose pour la nécessité du pass sanitaire en sortie scolaire qui ne convainc que 47% des sondés.

Plus populaire, Jean Castex reste stable

Dans le même temps, moins de la moitié des Français interrogés se disent favorables au pass sanitaire lors des sorties scolaires et à peine plus d’un tiers d’entre eux approuvent le retour à la maison des élèves en cas de contaminations dans les établissements scolaires.

De son côté, Jean Castex semble (un peu) plus populaire qu’Emmanuel Macron. D’après YouGov, le Premier ministre jouit d’une cote stable à 30 % d’opinions favorables, soit un point supplémentaire par rapport à juillet. Avec deux points de plus, le chef du gouvernement passe pour la seconde fois devant le chef de l’État dans ce sondage précis.

Franbuzz sur Facebook

Répondre