La fille se moque d’une camarade de classe pour la façon dont elle s’habille : sa mère l’oblige à aller à l’école avec des horribles vêtements

La mère dans cette histoire a découvert que sa fille de 9 ans se moquait d’une camarade de classe sur la façon dont elle s’habillait. Sa mère, Ally, a eu une idée de punition. Elle a filé dans une friperie et a acheté les robes les plus laides qu’elle a trouvées et l’oblige à aller à l’école avec ces vêtements.

publicités

La jeune Kaylee, 10 ans, avait une très mauvaise habitude : se moquer d’une de ses camarades de classe qui portait de vieux vêtements. Elle a tellement harcelé la petite fille que celle-ci n’a plus osé venir en cours. Kaylee lui disait que “c’était une plouc et qu’elle s’habillait comme une misérable”.

Une enseignante a alors envoyé un mail à sa mère pour dénoncer les faits dont se rendait coupable la fillette. Un harcèlement qui durait depuis des semaines, ponctué de propos désobligeants et même de vêtements déchirés parce que pas assez « beaux ».

publicités

Kaylee traitait mal sa camarade de classe

Kaylee Lyndstrom a 9 ans et pense probablement qu’elle est la nouvelle influenceuse de son école primaire. Sa mère, Ally, a découvert que, chaque jour, Kaylee traitait mal sa camarade de classe, la raillant sur la façon dont elle s’habillait. Les moqueries étaient devenues si graves que l’enfant a signalé à son professeur qu’elle ne voulait plus aller à l’école.

Lorsque Ally, la belle-mère de Kaylee, a appris l’attitude de celle-ci, elle a vu rouge. Cependant, malgré les remontrances, Kaylee n’a pas vraiment réalisé à quel point son comportement était scandaleux. Ally a donc décidé de la punir de façon plus parlante afin de lui donner une bonne leçon.

publicités

Ally a alors décidé d’emmener sa fille se promener… dans la friperie locale ! La femme a demandé à sa fille de choisir les deux robes qu’elle pensait être « les plus laides de tout le magasin ». Bien sûr, la petite fille n’était pas du tout consciente de son grand projet : pendant les deux jours suivants, Kaylee devait aller à l’école en portant ces vêtements.

image: Youtube-ABC News

La fillette ait bien retenu la leçon

« Je ne pouvais pas laisser les choses se faire. Pousser un enfant à ne plus aller à l’école, c’est dommageable pour son avenir, tout cela pour des prétentions de fillette? J’ai donc acheté des vêtements totalement ringards dans un petit magasin de deuxième main. Je savais que Kaylee serait honteuse de les porter, mais je voulais qu’elle comprenne ce que son comportement engendrait. Je voulais qu’elle apprenne le sens du mot compassion. Je lui ai donc imposé ces tenues ».

Bien sûr, Kaylee a fait une crise, elle a refusé de porter ces horribles vêtements, mais sa mère n’a pas cédé, et a envoyé sa fille ainsi habillée à l’école. Et le lendemain, elle a fait la même chose ! Pendant ces 2 jours, c’est Kaylee qui a été la cible des moqueries de ses camarades. 2 jours qu’elle n’est pas prête d’oublier… Mais elle e retenu la leçon !

image: ABC

Kaylee a fondu en larmes en voyant sa tenue du jour, mais sa belle-mère n’a pas flanché et elle a bien été obligée de se rendre à l’école vêtue de cette manière durant deux jours. Quand Kaylee est arrivée à l’école, elle s’est alors rendu compte que ses camarades de classe parlaient dans son dos et que les regards qu’on lui lançait n’avaient rien de sympathiques.

D’une manière ou d’une autre, Kaylee a reçu en retour toute la méchanceté gratuite qu’elle avait transmise à sa camarade de classe. Pour une fois, elle s’est retrouvée dans la peau de la « victime » et a vraiment compris les effets d’un tel comportement d’intimidation. Non seulement Kaylee s’est excusée auprès de sa camarade de classe, mais elle a noué avec elle une belle amitié.

Deux journées bien longues qui ont porté leurs fruits puisqu’il semblerait que la fillette ait bien retenu la leçon.

Une sanction qui a donc eu les résultats escomptés !

Franbuzz sur Facebook

Répondre