La fillette avait la gorge couverte de cloques, après son décès, les médecins comprennent la cause!

Bridget Klingberg a emmené sa fille, Briony, âgé de 10 ans, chez des médecins à Adelaide Hills, en Australie, après que la fillette devint fiévreuse et se plaignit d’une douleur à la gorge. Ce n’est qu’après sa mort qu’ils ont compris qu’ils auraient pu la sauver, selon le Daily Mail.

Klingberg affirme qu’elle a emmené sa fille chez plusieurs médecins, mais qu’elle n’a jamais reçu le bon diagnostic.
« Elle n’arrivait pas à manger, elle ne voulait pas boire, tout lui faisait extrêmement mal en avalant. Je ne pouvais pas arrêter sa douleur… rien n’a aidé, j’avais besoin d’aide », a déclaré Bridget Klingberg à 9News.

Les médecins pensaient que la petite Briony souffrait de quelque chose d’assez commun, d’une infection carabinée de la gorge, d’une fièvre dûe à l’inflammation des ganglions ou d’un problème liée à la mâchoire ou à la gorge. Mais ils ont finalement découvert, trop tard, qu’ils avait tort.
Tous les médecins l’ont renvoyée chez elle avec des antibiotiques et des analgésiques. Ils lui ont dit de revenir si son état s’aggravait.

« Nous ne sommes jamais rentrés chez nous avec un diagnostic. Ils ont juste fait des suppositions », a déclaré Bridget au Daily Mail. Mais malheureusement, l’état de santé de Briony s’est détérioré très vite.
Il s’avérait que Briony souffrait du virus de l’herpès simplex. Trois jours seulement après la consultation, son corps et ses organes ne pouvaient plus supporter l’infection et Briony est décédée.

Wikimedia Commons (Bilden har ingenting med händelsen att göra)

« Tout le monde nous renvoyait à la maison donc nous ne pensions pas qu’elle était tant malade […] Nous pensions sincèrement que si elle était assez maladie, ils nous diraient de rester [à l’hôpital] », explique Bridget, au Daily Mail .
Ce n’est qu’après la mort de la fille que les médecins ont découvert la maladie herpétique.

On recense de nombreux cas d’herpès buccal en France, mais ils sont généralement totalement inoffensifs.
Si vous notez la présence d’abcès dans votre bouche, accompagnés de fièvre, consultez un médecin, surtout si vous ne voyez pas d’amélioration rapidement. N’hésitez jamais à aller voir un spécialiste car lui seul pourra, avec les examens adéquats, vous proposer un traitement.

Merci de partager cet avertissement afin que davantage de parents puissent en apprendre davantage sur les symptômes. Plus personnes ne devraient connaître une fin si tragique pour un virus aussi banal.

Franbuzz sur Facebook

Répondre