La France va tester une nouvelle génération de «radars vidéo» plus intelligents qui captent plusieurs informations à la fois

Accrochez votre ceinture ! Car plus que jamais, il va falloir faire extrêmement attention au volant. En cause ? Des nouveaux radars vidéo qui sont capables de détecter plusieurs informations à la fois.

D’ici à 2020, ils seront 1200 sur l’ensemble de la France. Les radars tourelles: de nouveaux engins redoutables qui traqueront la vitesse mais aussi les comportements dangereux au volants. Des radars plus difficiles aussi à casser que les précédents

publicités

Des radars vidéo nouvelle génération

C’était à prévoir ! Car avec les nouvelles technologies, il n’y avait absolument aucune raison pour que les radars ne s’y mettent pas non plus. Et c’est exactement ce qui est en train de se produire du côté de la ville de Vélizy. Car d’ici le mois de septembre, et pour une durée de six mois, l’État a décidé de financer une nouvelle génération de radars vidéo. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ces petites bêtes sont particulièrement redoutables.

Concrètement, ils sont baptisés ETU, ou équipement de terrain urbain. Conçus par la société Parifex dont le siège se situe à Viroflay, ces radars nouvelle génération sont capables de mesurer plusieurs informations à la fois. Concrètement, ils peuvent capter la vitesse des véhicules grâce à l’association de l’imagerie vidéo et des capteurs de vitesse classique. Mais ce n’est pas tout et voici pourquoi.

publicités

Un carnaval d’amendes

Car à l’intérieur de ces radars vidéo nouvelles génération, on trouve bien évidemment des capteurs pour la vitesse mais également, une technologie qui est capable de détecter toutes les autres infractions au code de la route. Un stop ou un feu grillé, l’utilisation d’un téléphone, le port de la ceinture, et la priorité aux piétons. Du coup, ce qui pend au nez des habitants de Vélizy, c’est de recevoir chez eux un carnaval d’amendes pour une seule et même sortie en voiture.

À noter cependant que ces petites merveilles de technologie ne seront placées qu’à des endroits « où le risque d’accident est particulièrement élevé »… Donc finalement, partout. Plus sérieusement, et pour éviter la banqueroute financière, sachez que l’un des premiers sera placé au niveau de l’avenue Bréguet et que le deuxième, sera au niveau de la zone d’emploi « Innovel Parc. » Alors si vous êtes motivés, c’est plus que jamais le moment de se mettre au vélo.

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre