La grand-mère fait changer le prénom de son petit-fils pendant que sa belle-fille se remet de sa césarienne!

On dit souvent que les relations avec les belle-mères sont loin d’être faciles. Cela dépend bien évidemment des familles. Mais imaginez être en train de vous remettre de l’accouchement et que pendant ce temp là, votre belle maman soit en train de manipuler son fils pour changer le prénom de votre nouveau-né…

C’est exactement ce qui est arrivé à cette maman qui a témoigné sur Slate. Elle y a expliqué le 6 février dernier :
« Mon fils a 2 mois et je viens de découvrir que mon mari a fait écrire le deuxième prénom de mon fils Finlay au lieu de Finley sur tous ses papiers d’identité. Je suis évidemment furieuse parce que je lui ai dit que j’étais d’accord sur ce choix de prénom uniquement si on l’épelait Finley, et il était d’accord avant que notre fils vienne au monde.  »
Simple erreur d’ortographe ? Absolument pas, comme l’indique la maman, c’est sa belle-mère qui a été derrière ce changement, qui aurait pu être bien pire !

image: Pixabay / jarmoluk

L’auteur principal du « méfait » était le mari de la nouvelle mère, astucieusement manipulé par sa mère et convaincu de corriger le deuxième prénom de son fils parce qu’il sonnait trop « féminin ». Tout est revenu à la surface quand la « bien-aimée » belle-mère a envoyé un cadeau de Noël à son petit-fils avec un billet adressé à « Finlay ». Au début, cela semblait une simple faute d’orthographe, mais la suspicion a commencé à s’insinuer.

La femme a également essayé de demander des explications au compagnon, mais vu la réaction confuse et mortifiée de ce dernier, elle a préféré vérifier l’acte de naissance, lequel a malheureusement confirmé ce qu’elle craignait, à savoir que le prénom avait été mal enregistré. Le cadeau affectueux était donc en fait une petite pique pour la belle-fille, comme pour souligner la petite victoire de changer le prénom du neveu contre son gré.

image: Pixabay / fancycrave1

L’histoire a été racontée directement par la victime de ce fait qui a exprimé sa déception non seulement pour le comportement envahissant de sa belle-mère mais aussi pour le manque de caractère de son mari. Pour des personnes extérieures, cela peut sembler « une tempête dans un verre d’eau », n’étant qu’un « a » au lieu d’un « e », mais la mère américaine en a fait une question de principe. Pour elle, c’était une intrusion répréhensible ainsi qu’un plan prémédité.

La maman demandait des conseils sur Slate pour savoir comment aborder la question avec sa belle-mère. Les internautes ont été ulcéré de lire son histoire et les avis divergent sur comment en parler. Et vous, comment auriez-vous réagi ?
Comment réagiriez-vous face à une telle situation ?

Répondre