La jeune fille de 16 ans est au bord de la mort après avoir trop bu – sa mère publie un message dévastateur

L’alcool peut être une préoccupation majeure chez nos adolescents. Il peut être difficile de résister à la pression de ses pairs lorsque leurs amis vont à des soirées ou à d’autres événements. Faire la fête et s’enivrer a toujours été ‘tendance’ mais cela n’est pas sans danger même si on pense que ça n’arrive qu’aux autres.

En 2014, Kelliee Jo Nelson, du Minnesota, a écrit ceci sur Facebook, au sujet de sa fille de 16 ans, qui a failli mourir après avoir bu deux bières et six verres.
Cette dernière est presque décédée des suites d’une consommation excessive d’alcool. Elle a également partagé une photo de sa fille quand elle est dans son lit d’hôpital pour avertir les parents et montrer aux jeunes que ça n’arrive pas qu’aux autres.

publicités

Bien que ce soit un événement incroyablement tragique, Kelliee souhaite maintenant qu’il y ait une plus grande sensibilisation et que les parents puissent parler à leurs enfants et les aider à faire face aux risques.
Elle espère pouvoir changer le point de vue sur l’alcool chez les jeunes. Si cela suffit à sauver la vie d’un enfant, cela en vaut la peine. Aucun parent ne devrait perdre un enfant à cause de l’alcool.

publicités

« Un avertissement à tous les parents : Voici ce que font 2 bières, 2 shots Captain Morgan, 2 d’Apple Pie Moonshine [rhum], 2 shots de whisky et une poignée de myrtilles imbibées de liqueur sur une jeune fille de 16 ans.

Ma fille et sa cousine ont décidé de monter leur propre fête hier, alors qu’elles étaient seules à la maison pendant deux heures dans la maison de leur papa. Elles ont dévalisé le placard à boissons alcoolisées et lorsque mon ex-mari est rentré à la maison, il a trouvé les filles en état d’ébriété et notre fille inconsciente. Il s’est dépêché de la conduire à l’hôpital du Wyoming et je l’ai rejoint.

publicités

Je me suis précipitée aux urgences et j’ai vu mon enfant allongé sur une civière. Elle était recouverte de couvertures chauffantes pour lutter contre l’hypothermie – sa température corporelle était alors de 35 degrés. Elle était en train de faire le plein de fluides, par voie intraveineuse. Un tube lui a été inséré dans la gorge pour qu’elle puisse se faire pomper l’estomac.

Il a fallu trois tentatives aux médecins pour réussir à insérer les tubes dans la gorge de Taylor et ils ont abîmé sa gorge tout au long du processus. Mais c’était nécessaire – elle devait être connectée au respirateur. Il [la machine] a passé les 13 prochaines heures à respirer pour elle, car elle ne pouvait pas respirer seule. »

« Elle a été emmenée en ambulance à l’hôpital pour enfants Amplatz vers minuit. Les symptômes de ma fille étaient dus au fait qu’elle avait 4,3 grammes dans le sang. C’est beaucoup plus élevé que la limite légale. Assez pour tuer un homme adulte.

Les médecins d’Amplatz nous l’ont expliqué. Si son père n’était pas venu à la maison et avait trouvé notre enfant à ce moment précis, elle serait sûrement morte dans la maison pendant la soirée. Maintenant, Dieu merci, nous n’avons pas à enterrer notre enfant cette semaine. Nous en sommes très reconnaissant. Et très heureux.

Une petite fête.

J’espère que ma fille et ma nièce comprennent à quel point elles ont eu de la chance. J’espère qu’elles ont appris une leçon précieuse. Et j’espère que cet événement et notre expérience seront partagés afin que nous puissions empêcher un autre enfant de perdre la vie à cause de l’alcool.

Parents : 2 heures. Elles sont restées seules que deux heures.

Enfants : il a fallu 2 bières et 6 shots pour presque tuer cette jeune fille.

Je n’aurais jamais pensé que nous finirions dans cette situation. Taylor non plus. Mais peut-être que nous aurions dû.

S’il vous plaît, partagez ces mots émouvants pour partager les conséquences dévastatrices de l’alcool. Nous sommes tous libres de faire ce que nous voulons mais il faut connaître les risques, les dangers et ses propres limites pour ne pas risquer sa vie ou celle des autres.

Source: incroyable

Franbuzz sur Facebook

Répondre