La police achète 448 voitures électriques… qui ne peuvent pas être utilisées en cas d’urgence

Les services de police du Royaume-Uni ne seraient pas satisfaits de leur flotte de voitures électriques selon le Daily Mail. La police britannique a dépensé des millions pour des voitures électriques qu’elle admet inutiles pour poursuivre des suspects ou se précipiter pour aider les victimes.

publicités

Au Royaume-Uni, le nouvel investissement de la police passe mal. La police britannique vient de faire l’acquisition de 448 voitures. Pour montrer le bon exemple, la police était fière d’annoncer qu’il s’agissait de BMW électriques. Sauf que ces véhicules verts ne sont absolument pas adaptés aux missions de la police et aux situations auxquelles sont parfois confrontés les policiers, notamment lors des courses poursuites

Le journal britannique explique que 30 des 46 unités de police du pays ont acheté ou loué des véhicules zéro-émission pour une dépense totale d’au moins 1,49 million de livres (1,74 million d’euros). A Londres, Scotland Yard dispose de 134 voitures électriques et souhaite convertir la totalité de son parc en 2050. Une stratégie qui permet d’éviter le paiement d’un redevance quotidienne à la ville mais serait peu efficace contre le crime.

publicités

« Le marché n’a pas encore suffisamment mûri pour proposer des véhicules à carburant alternatif capables de répondre aux exigences du rôle de voitures de poursuite » affirme un rapport interne relayé par le Daily Mail.

Un défaut également constaté par la police du Staffordshire, qui déclare dans un rapport que ces véhicules « ont du mal à faire face aux besoins ardus des services d’urgence ». « Les systèmes de conduite autonome et de sécurité ne sont pas propices à la poursuite ou à la conduite dynamique » ajoute t-il. Le freinage d’urgence automatique, le bridage de la vitesse maximale et les feux de jour seraient autant d’obstacles aux opérations explique aussi la police de Thames Valley.

publicités

Le gouvernement britannique s’est donné pour objectif de faire du Royaume-Uni un pays totalement neutre en émission de carbone d’ici 2050, ce qui veut aussi dire que peu à peu toute la flotte de la police sera remplacée au fur à mesure par des voitures électriques. Jusqu’à présent la police britannique ne possédait que 134 véhicules électriques dans tout le pays. Le marché actuel de la voiture électrique n’est malheureusement pas encore prêt à fournir des véhicules adaptés à des métiers nécessitant une force motorisée de pointe, comme les ambulanciers, la police ou l’armée. Le porte-parole de la police a tenté de relativiser l’erreur d’acheter ces véhicules en précisant que les policiers pouvaient toujours utiliser d’autres véhicules en cas de course poursuite.

Franbuzz sur Facebook

Répondre