La ville de Montbéliard remet en place un couvre-feu pour mineurs après les violences du 14 juillet

Par arrêté municipal, la mairie de Montbéliard a remis en place ce mardi soir un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans dans le quartier de la Petite Hollande après les violences urbaines de la nuit de lundi à mardi.

publicités

Après les événements de la nuit du lundi au mardi 14 juillet dans le quartier de la Petite-Hollande, la mairie de Montbéliard a remis en place par arrêté municipal un couvre-feu spécifique à ce quartier : « Je n’ai jamais vu le quartier dans cet état-là en vingt ans de vie d’élu. C’est insupportable ! » a déclaré Marie-Noëlle Biguinet, la maire de Montbéliard.

Ce n’est pas la première fois cette année que la mairie met en place un couvre-feu sur son territoire.  La mairie avait pris la décision de mettre en place un couvre-feu pour une période de deux semaines du 8 au 22 juin pour les mineurs de moins de 16 ans, non accompagnés d’un adulte.

publicités

Des caméras de vidéoprotection détruites

Et le préfet de promettre que « l’État accompagnera également la Ville de Montbéliard si elle décide d’accélérer la mise en œuvre de son programme d’investissement pour renforcer son réseau de vidéoprotection ».

Pour la troisième fois, en moins d’un an, le quartier de la Petite-Hollande à Montbéliard fait l’objet d’un couvre-feu, décidé lundi après deux flambées de violences consécutives en moins d’une semaine.

publicités

Dans la nuit du 13 au 14 juillet, plusieurs véhicules ont été incendiés dans le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard, le secteur de la Chiffogne mais également dans d’autres quartiers du pays de Montbéliard, à Valentigney, et Audincourt notamment. Le maire d’Audincourt Martial Bourquin souhaite une réponse coordonnée de la justice et de la police. Selon lui, certains incendiaires sont de jeunes mineurs de 13 à 15 ans. Les parents seront convoqués en mairie a-t-il déclaré à France 3 Franche-Comté.

Franbuzz sur Facebook

Répondre