L’adieu émouvant d’une chimpanzée agonisante à son vieil ami humain venu la voir une dernière fois!

Tout comme les humains, les animaux sont capables d’éprouver des émotions dont la palette est presque aussi large que la nôtre, même si ces mêmes animaux ont du mal à comprendre ce qu’ils ressentent. À la base, certains singes maîtrisent des concepts abstraits auxquels sont associées des émotions. Par exemple, ils comprennent la mort et portent véritablement le deuil du compagnon disparu.

Aujourd’hui, nous allons vous raconter l’histoire du plus vieux singe d’Europe. Lors de ses derniers jours de vie, cette guenon a reçu la visite d’un vieil ami et a fait montre d’émotions réellement humaines. Il vous suffit de regarder sa réaction dans la vidéo ci-dessous.

C’est une scène émouvante qui remonte à 2016. Il s’agit des retrouvailles entre Mama, une femelle chimpanzé de 59 ans tombée gravement malade, et l’un de ses vieux amis, le professeur Jan van Hooff qui la connaissait depuis 1972.

image: Jan A R A M van Hooff / YouTube

La femelle en question se prénomme Mama, la matriarche de la communauté de chimpanzés du Royal Burgers Zoo de Arnhem (Pays-Bas). Elle est tombée gravement malade en 2016. Elle refusait de s’alimenter, relate The Independent.Un jour, Jan van Hooff est professeur en biologie comportementale à l’Université d’Utrecht, lui a rendu visite. Il est aussi l’un des fondateurs de la colonie de chimpanzés du zoo d’Arnhem. Le scientifique et Mama se connaissent depuis 1972.

image: Jan A R A M van Hooff / YouTube

« Mama était un caractère unique »

Le chimpanzé ne l’a pas immédiatement reconnu. La femelle a mis quelques secondes avant de comprendre qu’il s’agissait bien du professeur van Hooff. Sa réaction vaut tout l’or du monde. Mama le touche, le caresse, se laisse nourrir et semble l’enlacer alors que Jan van Hooff lui parle.

image: Jan A R A M van Hooff / YouTube

Mama est décédée une semaine après ces retrouvailles. « Mama était un caractère unique, si puissant que tous les adultes mâles essayaient de rester dans ses bonnes grâces mais elle était aussi une source de réconfort et de soutien pour tout ceux qui étaient dans le besoin, tant qu’ils ne menaçaient pas sa position. Elle me reconnaissait à chaque fois que je visitais le zoo et se montrait impatiente de « parler » avec moi et de m’épouiller. Elle nous manquera beaucoup », a précisé Frans de Waal, un célèbre primatologue néerlandais.

Avez-vous déjà vu des adieux aussi touchants ? Partagez cette vidéo avec vos amis, et montrez-leur à quel point les sentiments des animaux peuvent être forts !

Répondre