L’ancien directeur du centre de loisirs suspendu après avoir ligoté un enfant de 4 ans avec du ruban adhésif

Ce jeudi 23 janvier, le tribunal correctionnel de Beauvais a condamné jeudi un ancien directeur de centre de loisirs de Sérifontaine (Oise) à trois mois de prison avec sursis pour avoir ligoté avec du ruban adhésif les mains d’un enfant de quatre ans, a-t-on appris auprès du parquet.

publicités

Ce dernier a été condamné jeudi 23 janvier par le tribunal correctionnel de Beauvais pour « violences sur mineur », à l’issue d’une plainte déposée par les parents. « Il a été condamné à trois mois d’emprisonnement assortis d’un sursis et une interdiction d’exercer une activité susceptible de le mettre en contact avec des mineurs pour une durée de deux ans », a précisé auprès de l’AFP le procureur de Beauvais, Florent Boura.

L’homme a été suspendu de ses fonctions

Le parquet avait requis trois mois de prison avec sursis pour violences aggravées ainsi qu’une interdiction d’exercer des activités au contact d’un public de mineurs pendant trois ans. Suspendu de ses fonctions, l’ancien directeur avait déclaré après les faits, « que n’ayant pas réussi à calmer l’enfant, il avait perdu à un moment donné son discernement ».  

publicités
Le centre de loisirs de Sérifontaine. LP/Marie Briand-Locu  

Il a également interdiction d’exercer une activité en lien avec des mineurs pour une durée de deux ans. Le 11 juillet 2019, l’homme âgé de 46 ans avait ligoté avec du ruban adhésif un enfant de 4 ans« Pour le calmer », alors que ce dernier était « très énervéau moment de la sieste », avait indiqué en août à l’AFP une source au sein du parquet..

« Il a alors trouvé un rouleau de ruban adhésif, lui a demandé de joindre ses poignets et les a attachés. Cela n’a pas duré longtemps, maximum deux minutes, car du personnel du centre de loisirs est immédiatement intervenu et l’a tout de suite détaché. »

publicités
Photo de couverture: Image d’illustration 

Franbuzz sur Facebook

Répondre