Landes – Des dégâts dans un cimetière et une école, deux enfants de 10 et 12 ans arrêtés

Samedi 10 octobre, deux enfants de 10 et 12 ans ont été surpris en train de dégrader le cimetière d’Arengosse, dans les Landes. Des dégradations qu’ils ont également réalisées dans l’école de la commune. Une enquête est ouverte.

publicités

Samedi 10 octobre, le cimetière de la commune d’Arengosse, dans les Landes, a été dégradé : la mairie constate des plaques funéraires cassées et des pots de fleurs brisés. Deux garçons de 10 et 12 ans, collégiens, sont rapidement soupçonnés. Ils pourraient avoir aussi dégradé l’école privée de la commune.

Des pots de fleurs ont été brisés et des pierres tombales cassées, sur une dizaine de sépultures. Des dégâts qui se chiffreraient à plusieurs milliers d’euros, relate le Sud-Ouest.

publicités

L’école privée a été dégradée pendant le week-end

Mais ce n’est pas tout, après enquête, il s’est avéré que les deux garçons ont également dégradé l’école de la commune : vitres brisées, tables et chaises déplacées, inscriptions sur les tableaux. Les deux enfants étaient accompagnés de leurs parents lorsqu’ils ont été entendus par la gendarmerie locale. Plusieurs plaintes ont également été déposées.

Toute l’école a été visitée, les classes et même la cuisine. Selon la directrice, il a juste fallu fermer l’école aux enfants le lundi matin, le temps de réparer une porte abîmée, ranger les classes et tout nettoyer. L’école a aussi porter plainte suite aux dégradations.

publicités

« Un carreau a été cassé, des chaises et des bureaux ont été déplacés et des tiroirs vidés », raconte la directrice de l’établissement. Des insultes ont aussi été inscrites à la craie sur un tableau noir.

Depuis, les deux garçons ont été mis à contribution pour nettoyer ce qui pouvait l’être. En espérant qu’ils ne recommenceront plus.

Difficile pour l’instant de dire si les deux garçons sont aussi les responsables des dégradations de l’école. Mais selon les gendarmes, il est fort possible car une boisson de l’école, une bouteille qui appartient à la cantine scolaire, a été retrouvé dans le cimetière. Les deux garçons en question ont d’ailleurs fait toute leur scolarité dans cette école privée. « Des élèves sans problème particulier« , explique la directrice.  

Une enquête est ouverte. Les parents ont été entendus par les gendarmes, les enfants le seront cette semaine.

 

 

Franbuzz sur Facebook

Répondre