Le blocage du 17 novembre pourrait se prolonger…

Décidément les manifestants du samedi 17 novembre sont prêts à ne rien lâcher dans leurs revendications. En effet, les fameux gilets jaunes sont prêts à étendre le blocage sur plusieurs jours.

C’est la chaîne de télévision BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui risque d’énerver fortement le gouvernement. Ainsi, les fameux gilets jaunes semblent vraiment remontés et vont faire tout ce qu’ils peuvent pour que le blocage du 17 novembre soit un succès. Si ce n’est pas le cas, ils vont tout faire pour étendre le blocage sur plusieurs jours. C’est en Bretagne que les gilets jaunes semblent les plus virulents. En effet, certains parlent de reconduire les blocages les 18, 19 et 20 novembre dans le but de voir leur principale revendication acceptée par le gouvernement, c’est-à-dire l’annulation de l’augmentation du prix du carburant.

publicités

D’après les informations BFM TV, c’est dans la ville de Saint-Brieuc que les gilets jaunes seraient les plus virulents. Ils semblent déterminés à tout faire pour gêner le plus la circulation lors du samedi 17 novembre. Pour eux, il s’agit de leur droit de citoyen de se faire entendre afin de ne pas se laisser faire par le gouvernement qui selon eux agit de manière abusive. D’ailleurs la chaîne de télévision rapporte le témoignage d’une femme qui explique qu’elle n’a pas manifesté depuis son adolescence, mais que cette fois, il était inévitable pour elle de redescendre dans la rue pour défendre ses droits.

Une autre bretonne qui répondait au micro-trottoir de BFM TV explique qu’il ne faut pas oublier que la Bretagne peut compter, en plus des gilets jaunes, sur les fameux bonnets rouges. Wikipédia rappelle que « le mouvement des bonnets rouges est un mouvement de protestation apparu en Bretagne en octobre 2013, en réaction aux mesures fiscales relatives à la pollution des véhicules de transport de marchandises et aux nombreux plans sociaux de l’agroalimentaire. Cette mobilisation massive pour l’emploi et contre l’écotaxe en Bretagne déstabilise le gouvernement, au point de conduire le premier ministre à annoncer, en moins de deux mois, une grande réforme fiscale et un « Pacte d’avenir pour la Bretagne ». Après deux grandes manifestations de masse à Quimper et à Carhaix-Plouguer en novembre 2013, il se prolonge sous la forme d’un collectif et de comités locaux ».

publicités

Le gouvernement est donc prévenu, il va falloir compter sur la Bretagne pour bloquer le plus possible les routes ce samedi 17 novembre. À quelques jours du grand blocage national, la tension monte aux quatre coins du pays et on a l’impression que le gouvernement s’attend au pire. C’est notamment pourquoi, le ministère de l’Intérieur, mais en garde les manifestants qui iront trop loin, il n’y aura aucune tolérance pour ceux qui perturberont le droit d’autrui à la libre-circulation. Il va donc falloir s’attendre à des affrontements musclés entre manifestants et force de l’ordre. Il va falloir également éviter les dérapages à tout prix parce que si un drame se produit, cela sera mis sur le dos du gouvernement qui ressortira perdant de toute cette histoire. Il s’agit donc d’une affaire à suivre.

Source: ayoyemonde – BFM TV
Crédit Photo: iStock

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre