Le chien est piégé dans une mare de goudron et continue à aboyer jusqu’à ce que quelqu’un l’entende

Quiconque a déjà eu un chien sait qu’il a une multitude de façons de communiquer avec un humain dans différentes circonstances.
Leur comportement change s’ils ont faim ou s’ils sont en colère, heureux ou blessés, tout comme les sons qu’ils émettent sont différents également.
C’est pourquoi, lorsqu’un groupe de travailleurs près de la ville de Suwalki, en Pologne, a entendu un chien aboyer sans cesse dans une région boisée et reculée, ils ont su qu’ils devaient mener l’enquête.
Ils ont décidé de suivre les aboiements et de voir ce qu’il en était, et nous leur sommes si reconnaissants pour ce qu’ils ont fait…

Récemment, des ouvriers travaillant en extérieur du côté de Suwalki, en Pologne, ont entendu des petits cris provenant d’une zone boisée non loin d’eux. En allant y regarder de plus près, ils sont tombés sur un chien pris au piège dans du goudron. Ce pauvre toutou était incapable de s’en sortir seul.
Ils ne savaient pas comment bien libérer cet ami à quatre pattes, alors les travailleurs ont vite pris contact avec Joanna Godlewska, de l’organisation des animaux de Niczyje. La femme se dépêcha de se rendre sur place, ne sachant pas ce qu’elle trouverait.

publicités

« J’ai eu les larmes aux yeux »

C’est là que Joanna est intervenue, comme le raconte The Dodo. Non sans une certaine émotion. « Quand je suis arrivée et que j’ai vu ce chien couché dans du goudron, j’ai eu les larmes aux yeux », confie-t-elle, encore émue. Aidée par des sapeurs-pompiers locauxJoanna est parvenue à extraire le canidé de cette fâcheuse posture. « Il a compris que nous voulions le sauver. »
Le chien cherchait probablement un endroit chaud et il a trouvé le goudron déposé sur place illégalement. Sans se rendre compte que dès qu’il se coucherait, il resterait coincé. Personne ne savait depuis combien de temps le chien était là, mais il n’aurait pas duré longtemps.

Encore fallait-il sacrifier un peu de fourrure, mais aussi faire fondre le goudron avec de l’huile de cuisson. Une fois libéré, le chien a été conduit dans une clinique vétérinaire pour passer des examens, pour être mis au repos, mais aussi pour lui enlever le reste du goudron présent sur sa peau et ses poils.

publicités

Heureusement, le chien était en bonne santé, à part quelques égratignures. Depuis lors, il a été nettoyé plusieurs fois. Et chaque fois, il semble être plus gai. « Il se sent de mieux en mieux », dit Joanna.

Légèrement blessé, celui qui a été baptisé Farcik, comme l’appelait maintenant le chien, est aujourd’hui en bonne santé. Il a, surtout, lui aussi gagné une maîtresse puisque Joanna va s’occuper de lui jusqu’à la fin de ses jours. Elle n’oublie pas de « remercier tous ceux qui ont sauvé ce chien ». Farcik peut aussi fortement la remercier !

publicités

Nous ne saurons probablement jamais comment Farcik s’est retrouvé dans le gouffre qui s’est avéré un piège presque fatal, mais grâce à l’action alerte des travailleurs et de Joanna, il a maintenant un avenir radieux !

Franbuzz sur Facebook

Répondre